Mort de Carole Fredericks : l’hommage discret de Michael Jones pour les 20 ans de sa disparition

Ce lundi 7 juin, sur son compte Instagram, Michael Jones a discrètement rendu hommage à la chanteuse Carole Fredericks qui s’est éteinte il y a 20 ans et avec qui il formait un magnifique trio avec Jean-Jacques Goldman.

Jean-Jacques Goldman

Michael Jones

C’est un triste anniversaire. Ce lundi 7 juin, Michael Jones, qui a récemment annoncé quitter la troupe des Enfoirés, s’est emparé de sa story Instagram pour rendre hommage à Carole Fredericks, la chanteuse avec qui il a formé un trio avec Jean-Jacques Goldman et qui est décédée il y a 20 ans jour pour jour. Sur sa story, on peut voir que le rockeur a reposté la story de la radio Face 2 Radio, rendant ainsi hommage à la chanteuse. “Il y a 20 ans, disparaissait Carole Fredericks”, peut-on simplement lire. Un hommage discret mais tout aussi émouvant à celle qui aurait du fêter ses 69 ans il y a quelques jours…

La tragédie s’est déroulée le 7 juin 2001. Alors que la chanteuse américaine, symbole de toute une génération, sortait de scène à Dakar, au Sénégal, elle a été victime d’un malaise cardiaque qui l’a foudroyée en quelques heures seulement. Le constat de sa mort a eu lieu dans la nuit qui a suivi l’accident. Deux jours auparavant, elle célébrait ses 49 ans. Elle repose aujourd’hui au cimetière de Montmartre à Paris.

Elle a accompagné de nombreux artistes francophones

Originaire de Springfield dans le Massachusetts aux Etats-Unis, Carole Fredericks s’est installée à Paris au début des années 1980 afin de vivre son rêve : faire carrière dans la musique. La chanteuse a ainsi accompagné les plus grands artistes francophones comme Johnny Hallyday, Céline Dion, Michel Berger ou encore Serge Gainsbourg et Mylène Farmer. Mais sa carrière prend un véritable tournant en 1991, lorsqu’elle croise le chemin de Michael Jones et Jean-Jacques Goldman. Ensemble, leur album intitulé Fredericks Goldman Jones s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. En plus d’être une chanteuse talentueuse, Carole Fredericks était aussi une femme engagée qui n’hésitait pas à prêter sa voix pour des causes nobles, notamment Les Enfoirés ou encore Amnesty International.


Source: Lire L’Article Complet