Mort de Christophe Dominici : cet ultime échec qu’il a vécu comme "une injustice"

Mardi 24 novembre 2020, Christophe Dominici est décédé à l’âge de 48 ans. Quelques mois avant sa mort, le rugbyman a fait face à un échec qu’il a vécu comme “une injustice“.

  • Christophe Dominici

Le rugby français pleure la disparition de Christophe Dominici. Mardi 24 novembre 2020, l’ancien ailier du XV de France a été retrouvé mort dans le parc de Saint-Cloud, en région parisienne. Selon les informations de l’AFP, le sportif de 48 ans aurait mis fin à ses jours en sautant du toit d’un bâtiment désaffecté. En 1986, Christophe Dominici a dû affronter le plus grand drame de sa vie. Sa grande sœur, Pascale, qu’il considérait comme une seconde mère, est décédée dans un accident de voiture. En 2000, le rugbyman a sombré dans la dépression après sa séparation avec son ex-épouse Ingrid. “J’ai quelque chose qui a pété dans ma tête quand on m’a emmené voir un spécialiste des troubles psychologiques des sportifs de haut niveau. J’étais à deux doigts de me jeter sous un bus parce que la douleur morale agissait physiquement sur moi“, confiait-il dans son livre Bleu à l’âme (éd. Le Cherche Midi), paru en 2007.

Un projet avorté

Seulement quelques mois avant son décès, Christophe Dominici a surmonté une ultime épreuve. Ambitieux, le quintuple champion de France s’est lancé le défi de racheter le club de l’AS Béziers Hérault. Un projet auquel il a dû renoncer après l’avis défavorable de la Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion (DNACG), en juillet 2020. “On subit une injustice, une offense“, déplorait-il alors, selon des propos rapportés par 20 Minutes. Dans un entretien accordé au site Actu Rugby, mercredi 25 novembre 2020, Christophe Laussucq a révélé à quel point cet échec avait affecté son ex-coéquipier. “L’histoire de Béziers lui a fait énormément de mal. Il avait beaucoup de difficultés à digérer cet épisode raté“, a-t-il déclaré. Pour autant, l’ancien joueur du Stade Français est persuadé que ce coup dur n’a aucun lien avec sa mort. “Il a connu un été mouvementé, car il a été beaucoup critiqué. Comme toujours, il avait mis beaucoup d’énergie et de passion dans ce projet qu’il a finalement pris de plein fouet. Cette situation a été très compliquée pour lui, mais pas à ce point-là.

Source: Lire L’Article Complet