Mort de Valéry Giscard d'Estaing : que devient sa femme Anne-Aymone ?

Valéry Giscard d’Estaing est décédé à l’âge de 94 ans. A ses côtés, sa femme Anne-Aymone d’Estaing, 87 ans n’a jamais vacillé. Elle est restée auprès de son mari même pendant le premier confinement.

Le monde politique est en deuil. Valéry Giscard d’Estaing est mort ce mercredi 2 décembre, à l’âge de 94 ans, selon les informations d’Europe 1. Une nouvelle confirmée par son entourage à l’AFP. L’ancien président de la République est décédé “des suites du Covid-19”, a fait savoir sa famille, précisant qu’il était parti “entouré” des siens dans sa propriété du Loir-et-Cher. Hospitalisé à Paris en septembre dernier pour une infection pulmonaire, l’ancien président de la République avait de nouveau fait un passage par la case hôpital à la mi-novembre. Hospitalisé à Tours, il avait récemment été autorisé à rentrer chez lui pour poursuivre sa convalescence. Jusqu’au bout, l’ancien président a pu compter sur le soutien de son épouse qui a été à côtés, la mère de ses quatre enfants : Valérie-Anne, née en 1953, Henri, né en 1956, Louis, né en 1958 et Jacinthe, née en 1960.

Valéry Giscard d’Estaing et son épouse Anne-Aymone Giscard d’Estaing sont restés reclus pendant le confinement dans la demeure de Château-Renault à Authon, où la famille Giscard d’Estaing détient un ancrage fort. C’est là qu’ils se sont mariés en 1952. Invité sur France Bleu, Guy de Brantes, le maire de la commune et le frère d’Anne-Aymone a notamment révélé : Ils se trouvaient là à la date du début du confinement et ils sont donc restés. Mais ils sont en contact quotidien avec la famille et leurs proches. (…) Le couple est en bonne santé”.

Un couple uni

Pendant cette période complexe, les époux ont, selon lui, vaqué à leurs occupations : lecture de la presse et jardinage : “L’activité intellectuelle de mon beau-frère ne se réduit pas et ne se ralentit pas, il y a internet, le téléphone, le courrier qui arrive, tout va bien pour eux !”, avait-il révélé en mai dernier. Et de poursuivre : “Il est évident que mon beau-frère ne va pas aux réunions du Conseil Constitutionnel qui ne se tiennent plus. Il a fêté l’anniversaire de son épouse, seuls et confinés tous les deux”.

Crédits photos : BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet