Mystères du gotha : suicide ou assassinat, pourquoi la mort de Marilyn Monroe intrigue tant ?

Icône éternelle du cinéma américain, la vie de Marilyn Monroe continue de passionner ses fans à travers le monde. Accident, suicide ou assassinat…un parfum de mystère plane toujours au-dessus de sa tragique disparition. Récit.

«La vérité circule rarement, déclare Marilyn Monroe à son psychiatre, quelque temps avant sa mort. Le plus souvent ce sont les fausses rumeurs que l’on colporte». Sans le savoir, l’actrice américaine prédit ce qui se passera après sa mort. Accident ou suicide? Soixante ans plus tard, le mystère persiste et les rumeurs vont de bon train.

Comme pour Lady Diana, dont la mort accidentelle est toujours disputée par des théoriciens du complot, Marilyn Monroe appartient à ces femmes qui ont accédé au statut d’icône en raison de – au moins en partie – leur disparition prématurée. Peut-être que si son public avait eu le temps de la voir vieillir, il se serait désintéressé d’elle comme avec tant d’autres actrices, chanteuses et autres célébrités de sexe féminin qui à chaque anniversaire, s’enfoncent un peu plus dans l’oubli collectif.

D’après le documentaire « Le Mystère Marilyn Monroe : Conversations Inédites » réalisé par Emma Cooper et diffusé sur Netflix dès le 27 avril, la jeune femme aurait été la victime d’un assassinat déguisé en suicide. Une idée appuyée par de nombreux témoignages dévoilées en exclusivité dans le document.

« Les enregistrements que j’ai obtenu n’ont jamais été entendus par le public, explique le biographe de l’actrice, Anthony Summers. Les faits semblent indiquer que les circonstances autour de sa mort ont été dissimulées en raison de sa connexion avec les frères Kennedy». Tout commence donc avec une liaison secrète…Ou plutôt deux que Marilyn Monroe entretient simultanément avec les frères, Bobby et John Fitzgerald Kennedy. Une situation tout à fait scandaleuse pour l’époque, qui peut sévèrement endommager leur image lisse, si la presse a vent de l’affaire.

A lire aussi – Marilyn Monroe : les amours tumultueux et tragiques d’une icône

Un été tourmenté

L’été 1962, la Guerre froide bat son plein et divise le globe en deux blocs. C’est à cette même période que les frères Kennedy décident tous les deux de mettre fin à leurs liaisons respectives. L’actrice est dévastée. Quelques mois plus tôt son divorce avec Arthur Miller a été prononcé et après des années à essayer désespérément de tomber enceinte, la star se réfugie dans l’alcool et les drogues médicamenteuses pour pallier à sa souffrance psychique.

Selon les témoignages d’agents fédéraux, les Kennedy ont terminé les choses brutalement avec Marilyn Monroe en ne lui donnant plus signe de vie du jour au lendemain. En raison du contexte géopolitique houleux, une paranoïa anti-communiste s’est emparée des Etats-Unis, et les équipes de sécurité du Président craignent que l’actrice transmet des informations aux Russes. Qu’ils croient ou non à ces accusations, les Kennedy y voient une excellente opportunité pour se débarrasser de leur maîtresse.

Sans surprise, Marilyn Monroe est outrée par la couardise des Kennedy et ne compte pas se laisser faire. Sans doute, les deux politiciens craignent des représailles par le moyen d’une interview confession ou pire: une autobiographie.

A lire aussi – Dépression, coquetterie et incroyables excentricités : le destin tragique de Sissi

Un « accident » fort suspect

Le soir de sa mort, la jeune femme reçoit un appel de Bobby Kennedy. Au téléphone, le ton monte entre les anciens amants: « Laisse-moi tranquille, hurle Marilyn Monroe dans le combiné. Laisse-moi. Sors de ma vie. Je me sens utilisée. Je me sens comme un morceau de viande». La scène, racontée par un expert de surveillance, est violente et la détresse de la star traverse les âges.

Dans la nuit du 4 août 1962, Marilyn Monroe meurt d’une overdose de barbituriques. Ou du moins, c’est la version officielle. Dans le documentaire « Le Mystère Marilyn Monroe : Conversations Inédites », son ancienne employée Eunice Murray révèle que Bobby Kennedy est à Los Angeles le soir de sa mort et avait même débarqué chez la comédienne sans crier gare quelques heures avant son overdose.

Un agent de la FBI témoin de la scène, appuie ses propos, dévoilant que les services secrets sont les premiers au courant de la disparition de Marilyn Monroe. Une surprenante coïncidence. « Il y avait des employés du Bureau qui n’auraient pas dû être là, raconte l’agent, lui-même sur place au moment des faits. Ils étaient sur le lieu du drame immédiatement. Avant même que son entourage sache ce qu’il se passait. Ils avaient dû recevoir des instructions venant de très haut..». Alors que le corps inanimé de l’actrice est emmené d’urgence à l’hôpital, sa maison est fouillée et des dossiers disparaissent. L’ordre a été donné de ne laisser aucune trace.

Lors de son enterrement, des ses ex-amants, seul son ancien mari, le sportif Joe DiMaggio est présent, pleurant sur son cercueil, le visage creusé par la tristesse. C’est ce dernier qui fera fleurir la tombe de Marilyn d’un bouquet roses rouges chaque semaine durant les vingt années qui suivent sa mort. Une promesse de longue date qu’il n’a jamais manqué de tenir. De la part du Président américain et de son frère: pas un mot, ni une couronne de fleurs… Entre leur avenir politique et Marilyn Monroe: le choix a été fait.

Crédits photos : Getty Images

Autour de

Source: Lire L’Article Complet