Nagui mauvais élève : il a déjà été en conseil de discipline… et s’est fait renvoyer trois jours !

Avant d’être l’animateur préféré des français, Nagui a, comme nous tous, été à au collège… Et il n’a pas connu que des bons moments : comme il l’a révélé dans N’oubliez pas les paroles mercredi 7 juillet 2021, il a déjà été renvoyé plusieurs jours de son établissement !

  • Nagui

Nagui a toujours été un trublion, même dans ses plus jeunes années, et il l’a une fois de plus prouvé ! Dans la soirée du mercredi 7 juillet 2021, dans un nouvel épisode de N’oubliez pas les paroles sur France 2, une nouvelle Maestro a pris le micro d’argent : Véronique, qui est principale dans un collège. Une profession qui a forcément beaucoup intéressé Nagui, qui s’est empressé de lui poser de nombreuses questions… comme : “Ça existe encore les heures de colles ?” et pour ceux qui se demandent : la réponse est oui ! “Et que fait le principal ?“, s’enquiert l’animateur, papa de Nina, toujours curieux sur ses candidats. Il apprend alors le principal s’occupe du corps enseignant, de la pédagogie et de la discipline : “Quand on arrive à mon bureau, en général, c’est au-delà des heures de colles ! Il y a une hiérarchie : ça passe d’abord par le CPE, puis moi quand il y a rébellion, manque de respect grave, mise en danger de la vie d’autrui…” L’occasion pour Nagui de faire une révélation sur sa scolarité…

Nagui renvoyé de son collège !

Généralement, quand ça arrive dans mon bureau, c’est qu’au bout du compte, il y a un conseil de discipline“, révèle la principale. De quoi faire halluciner Nagui : “Mais non ! Et nous dites ça avec le sourire ! C’est horrible ! J’en ai eu deux dans ma vie, de conseil de discipline, quand j’étais à Stanislas [un institut privé à Cannes, ndlr]” révèle alors le présentateur de l’émission. Mais qu’a pu bien faire Nagui pour en arriver là ? Le suspens a vite été levé : “J’avais dit à un prof qui m’engueulait que sa braguette était ouverte… c’est grave, professeur ?” renchérit-il. “Non“, répond-t-elle après une petite réflexion. “Il m’engueulait, et moi je riais… il me demande pourquoi je ris, et je disparce-que votre braguette est ouverteet paf, chez le principal, conseil de discipline avec tous les profs réunis, et trois jours d’exclusion“. Mais selon la principale présente sur le plateau, ce petit travers n’aurait pas mérité une exclusion : “Ça va, c’est pas grave“, reconnaît-elle. On lui pardonne…

Source: Lire L’Article Complet