Nagui touché par le coronavirus : il donne enfin de ses nouvelles !

Nagui s’en est enfin remis. Dans un entretien parue sur le site de TV Magazine le 21 novembre 2020, l’animateur s’est livré sur le dur combat qu’il a mené contre la Covid-19.

  • Nagui

Le coronavirus continue de bouleverser la France. Au 21 novembre 2020, le territoire comptait près de 2 109 170 cas confirmés. Une situation qui ne cesse de préoccuper le gouvernement mais aussi le personnels médical, très inquiets par la recrudescence du germe infectieux. Et le milieu de la télévision n’est pas en reste. En effet, après plusieurs semaines d’absence des plateaux de télévision ou encore des studios de radio, Nagui a révélé avoir été testé positif au coronavirus. Une période très épuisante pour le présentateur, qui a tout de même fait part de son désaccord au sujet des restrictions anti-covid. Dans une interview accordée à TV Magazine, l’époux de Mélanie Page a tenu à rassurer ses fans. “Aujourd’hui je vais extrêmement bien”, a-t-il déclaré, avant de donner plus de détails au sujet de sa lutte contre le virus.

Nagui raconte son combat contre le coronavirus : “Je ne souhaite à personne une telle fatigue”

Nagui ne le cache pas, son combat contre la Covid-19 n’a pas été de tout repos. “En fait, j’ai été testé négatif une première fois, mais j’étais cas contact, donc je me suis isolé. Et, au bout d’une semaine, je me suis senti plus fatigué que d’habitude. J’ai eu des maux de tête. Puis quand j’ai perdu le goût et l’odorat, je suis retourné me faire tester. C’était positif“, a-t-il confié. Très prudent, le père de famille a révélé avoir eu recours à des méthodes alternatives pour augmenter ses chances de guérison : “Là, je me suis beaucoup reposé, j’ai pris de la vitamine C. J’ai eu recours aux huiles essentielles, à la naturopathie et, en une dizaine de jours, j’ai pu retrouver toutes mes facultés“. Une longue période qui lui permet désormais de veiller au respect des gestes barrières durant les tournages télévisés : “Cela nous oblige à accroître les précautions, les distances, à se préoccuper de la santé des candidats et de toutes nos équipes” a-t-il lancé. C’est une vigilance que je qualifierais presque de paternaliste vis-à-vis d’eux. Dès que je croise quelqu’un qui porte son masque légèrement descendu en dessous du nez, je suis le premier à lui signaler. Même si je n’ai pas été hospitalisé ni souffert de problèmes respiratoires, je ne souhaite à personne d’avoir une telle fatigue et un tel virus“.

Source: Lire L’Article Complet