Naomi Watts : ces endroits scabreux qu’elle a dû fréquenter pour un rôle

Pour les besoins d’un rôle, Naomi Watts s’est retrouvée à devoir fréquenter des endroits plutôt inhabituels à son quotidien. Elle raconte son expérience au magazine Public.

Vous connaissez le "method acting" ? Cette technique qui consiste pour un acteur à essayer de comprendre au mieux les émotions de son personnage, quitte à devoir adopter sa vie ? Un exemple très connu de method acting est le cas de Robert de Niro, qui, pour le film Taxi Driver, a réellement obtenu sa licence de chauffeur de taxi et a conduit dans les rues de New York pendant plusieurs semaines pour vivre la solitude et la privation de sommeil de son personnage. Pour s’assurer un jeu avec un maximum de véracité, ils sont nombreux à employer cette méthode, et Naomi Watts ne fait pas exception à la règle. En 2014, l’actrice joue dans le film St-Vincent. Elle y interprète Daka Parimova, une travailleuse du sexe russeaux côtés de Bill Murray. Naturellement, son rôle lui demandait un minimum de maîtrise au niveau de l’attitude, mais aussi de l’accent. Et pour s’imprégner, rien ne vaut une immersion totale. C’est la raison pour laquelle Naomi Watts s’est mise à fréquenter des endroits "vraiment étranges et peu recommandables" pour donner plus d’authenticité à son personnage. Selon elle, c’est le rôle qui lui a demandé le plus grand travail de composition.

Naomi Watts révèle la perte d’un être cher sur Instagram

Ce mercredi, l’actrice s’est emparée de son compte Instagram pour rendre hommage à Bob, son Yorkshire, décédé à l’âge de 20 ans. Si le petit chien est mort à un bel âge, il était d’autant plus difficile pour Naomi Watts de lui dire au revoir du fait qu’ils ont "tout vécu ensemble", comme elle l’explique dans un commentaire. En effet, la comédienne, aujourd’hui âgée de 52 ans, a eu Bob alors qu’elle avait 32 ans.

Source: Lire L’Article Complet