Neymar, Varane… Toutes ces superstars du football qui ont quitté Nike pour Puma ?

Au cours de ces dernières années, l’équipementier américain a laissé filer de nombreux footballeurs qui ont finalement trouvé leur compte chez le concurrent allemand !

L’arrivée chez Puma de nombreux footballeurs ayant une renommée internationale s’apparente à une véritable fuite des cerveaux. En effet, la marque allemande souvent devancée par Nike et Adidas semble avoir trouvé la parade pour séduire d’avantage de joueurs (en proposant des salaires plus élevés par exemple ?)

Les collaborations avec des artistes tels que Jay Z, Big Sean, Rihanna, The Weeknd ou encore Selena Gomez ont montré que la griffe outre-Rhin n’avait rien à envier à ses concurrents, en dehors du football. Si elle a éprouvé des difficultés à gonfler son catalogue joueurs, la tendance s’est inversée et le chiffre d’affaire l’a ressenti…

Si la retraite d’Usain Bolt aurait pu être pris comme un coup dur, un nouvel élément à l’aura similaire est venu gonfler les rangs de l’équipementier. En effet, depuis le mois de septembre dernier, Neymar est la tête de gondole de Puma.

Le journal brésilien Folha de Sao Paulo avait indiqué que le dernier contrat signé par le numéro 10 du PSG avec Nike durait onze ans pour expirer en 2022, pour un total de 105 millions de dollars (88 millions d’euros). 

“Bienvenue dans la famille”, a tweeté la marque allemande avec une photo du Brésilien. “J’ai grandi en regardant des vidéos de légendes du football comme Pelé, Cruyff, Eusebio et Maradona”, qui “jouaient tous avec Puma”, avait écrit l’attaquant dans une lettre publiée sur les réseaux sociaux. “Pour ces raisons, à partir d’aujourd’hui, j’ai l’honneur de rejoindre la marque qui a aidé les plus grandes légendes du football à être ce qu’elles sont”.

The Sun dévoile des émoluments à hauteur de 25 millions d’euros par an touchés par le partenaire de Kylian Mbappé, actuellement blessé, pour avoir rejoint la marque à la panthère. C’est environ trois fois les 8,5 millions annuels que lui rapportaient son contrat de sponsoring signé avec la griffe américaine. À titre de comparaison, Lionel Messi touche 15 millions d’euros par an chez Adidas et Cristiano Ronaldo 12,5 millions d’euros par an avec Nike.

D’autres exemples sont à retrouver dans le diaporama (ci-dessus).

À voir également : The Weeknd : il rejoint Kylie Jenner sur le banc des égéries Puma

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet