Nicolas Sarkozy ivre au G8 en 2009 ? L’ex-président revient sur la conférence polémique

Souvenez-vous : en 2008, au G8 d’Heiligendamm en Allemagne, Nicolas Sarkozy organisait une conférence de presse à laquelle il n’apparaissait pas dans son état normal. L’ex-président semblait avoir abusé du bon vin. Un épisode sur lequel il a décidé de revenir.

On ne va pas se mentir. Découvrir des images de chefs d’Etat avec un coup dans le nez, c’est souvent une partie de plaisir. Les Français se la sont offert en 2008. A l’époque, Nicolas Sarkozy est président de la République. Il se rend au G8 d’Heiligendamm en Allemagne où il s’entretient personnellement avec le chef d’Etat russe, Vladimir Poutine. Mais à l’issue de cette rencontre privée, l’actuel époux de Carla Bruni ne semble pas dans son état normal et beaucoup le soupçonnent d’avoir un peu trop forcé sur la bouteille en compagnie de son homologue russe. Il faut dire que sur les images qui ont parcouru le monde, l’attitude et le phrasé de Nicolas Sarkozy sont déroutants. Cet épisode, le principal intéressé a décidé de s’en expliquer dans Le Temps des Tempêtes, l’ouvrage qu’il vient tout juste de publier sur les premiers mois de son quinquennat.

Nicolas Sarkozy victime d’un montage

Dans les colonnes du Figaro Magazine, Nicolas Sarkozy revient donc sur son apparition suspecte lors d’une conférence de presse en marge du G8 en Allemagne. Et contrairement à ce que tout le monde pensait jusqu’alors, le papa de Giulia n’avait pas levé le coude, loin de là : « “J’y apparaissais, il faut bien le dire, physiquement assez étrange. Le montage était si bien réalisé que moi-même j’aurais pu en être abusé”, écrit l’intéressé, qui jure que jamais il n’a trempé ses lèvres dans l’alcool ce jour-là » indique le Figaro Magazine. Les témoins sont d’ailleurs formels : « Les journalistes présents, dont l’auteur de ces lignes, n’ont pas relevé un comportement dénotant un état d’ivresse. Juste une certaine impatience à expédier la conférence de presse ». Voilà une nouvelle qui devrait en décevoir beaucoup !

Source: Lire L’Article Complet