Noël et Covid-19 : les tests antigéniques et autotests sont-ils aussi fiables que les PCR ?

À l’approche des fêtes de fin d’année, le gouvernement recommande vivement aux Français de se faire tester contre la Covid-19. PCR, antigéniques, autotests… que valent les différents tests de dépistage ? Des experts ont répondu dans le JT de 20h de France 2, mardi 21 décembre 2021.

Restez informée

C’est l’un des gestes à adopter pour se réunir en famille en toute sérénité. Alors que la cinquième vague de Covid-19 et le variant Omicron inquiètent au plus haut point, le gouvernement et le Conseil scientifique recommandent vivement de réaliser un test de dépistage contre le coronavirus avant les fêtes de fin d’année. « Plutôt qu’un nombre précis, appuyons-nous sur un principe de bon sens : moins on est nombreux, moins on prend de risques. Evitons les grandes fêtes, les grands rassemblements, les grands dîners », a déclaré le Premier ministre Jean Castex, vendredi 17 décembre 2021, avant d’inviter « chacune et chacun, vacciné ou non, à se tester dans les heures précédant » les réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre. Mais entre les PCR, antigéniques et autotests, tous les tests ne se valent pas, soulignent nos confrères du JT de 20h de France 2.

Tests PCR

Dans un reportage diffusé mardi 21 décembre 2021, des experts expliquent que le test PCR reste le plus fiable, et donc celui à privilégier pour se faire dépister contre la Covid-19. Le Dr Rhéa Khoudy, pharmacienne biologiste chez Cerballiance, reconnaît que « le PCR est une technique qui est un petit peu plus longue ». Néanmoins, celle-ci « est quand même beaucoup plus sensible. C’est-à-dire qu’on ne rate aucune infection avec la PCR », précise la professionnelle de santé.

Tests antigéniques

Les tests antigéniques, eux, ne sont pas fiable à 100%. La Haute Autorité de Santé a fixé un seuil de risque d’erreur acceptable à 20% pour les faux négatifs avec symptômes, contre 50% pour les faux négatifs sans symptômes. « Quand on est à la charge virale maximum, tous les tests sont bons. Donc ça dépend vraiment du moment du dépistage », précise Damien Bon, pharmacien à la porte de Brancion, à Paris.

Autotests

Les autotests sont, eux aussi, des tests antigéniques – moins sensibles, donc, que les tests PCR. « On peut avoir des taux de faux négatifs qui peuvent aller jusqu’à 50%, donc qui restent dans ce contexte acceptable. Il faut maintenir le respect des gestes barrières et ne pas hésiter à répéter les tests si besoin », souligne le Dr Cédric Carbonneil, chef du service évaluation des actes professionnels de la HAS devant les caméras de France 2. « Pour les réunions familiales de type repas de Noël, il est recommandé de limiter le nombre de participants, de s’assurer que les personnes fragiles ont bien reçu leur dose de rappel, d’aérer régulièrement les locaux, et de pratiquer un autotest le jour même ou un test antigénique la veille ou le jour même de l’événement », indique le Conseil scientifique dans un avis publié samedi 18 décembre 2021.

Source: Lire L’Article Complet