“Nous n’avions jamais connu cela” : les propos inquiétants d’Olivier Véran face à la 4e vague de Covid-19

Face à aux derniers chiffres de contaminations alarmants en France, Olivier Véran a tiré la sonnette d’alarme, le mardi 20 juillet 2021, comme le rapporte BFMTV. Le ministre de la Santé s’inquiète de la propagation du virus, notamment chez les jeunes.

  • Olivier Véran

Un sacré coup de clim ! Comme si ce début d’été maussade question météo ne suffisait pas, Olivier Véran a encore rafraîchi l’ambiance, le mardi 20 juillet 2021. La situation sanitaire se dégrade violemment depuis plusieurs jours, la faute au variant Delta qui se propage à grande vitesse et gangrène les vacances des Français. Après Emmanuel Macron, qui a sonné la fin de la récréation le 12 juillet 2021, c’est au tour de Jean Castex de prendre la parole et de clarifier la situation au sujet des mesures envisagées pour endiguer cette quatrième vague. Le Premier ministre sera l’invité du JT de 13h de TF1, le mercredi 20 juillet 2021, pour une allocution très attendue. Preuve que ce rebond épidémique est suffisamment grave pour prendre des décisions importantes pour l’avenir du pays. Le Gersois a d’ailleurs annoncé “des moments difficiles à venir”.

18 000 cas de contamination détectés le lundi 19 juillet

Au lendemain de l’adoption d’un projet de loi comprenant l’obligation vaccinale des soignants et l’extension du pass sanitaire, Olivier Véran a adressé un nouveau message d’alerte. Selon le ministre de la Santé, ce sont 18 000 cas de contaminations qui ont été détectés pour la seule journée de lundi, soit une hausse de la circulation du virus de l’ordre de 150% sur une semaine. “Nous n’avions jamais connu cela”, s’est inquiété Olivier Véran, lors de la séance de questions à l’Assemblée nationale, rapportée par BFMTV. “Cela fait maintenant trois semaines que l’on voit les dégâts du Delta dans les pays autour de nous. (…) Le virus circule beaucoup plus vite chez les jeunes.” Autant dire que l’exécutif va insister sur la nécessité de la vaccination, puisque le gouvernement se fixe pour objectif d’atteindre les 40 millions de primo-vaccinés contre le Covid-19. Mais ce n’est pas tout : de nouvelles restrictions sanitaires pourraient être remises en place sur l’ensemble du territoire. Des restrictions que l’on pensait appartenir au passé…

Source: Lire L’Article Complet