Olivier Minne : ces risques qu’il a pris pour rendre hommage à sa grand-mère à chaque prise d’antenne

Olivier Minne a exercé le métier de speaker sur l’antenne de la deuxième chaîne entre 1990 et 1992. Il était en charge de présenter les programmes aux téléspectateurs. Reçu ce mercredi 2 juin sur Europe 1, l’animateur de Fort Boyard en a profité pour révéler une anecdote trop mignonne : il ne manquait jamais de glisser un petit clin d’oeil à sa grand-mère à chaque prise d’antenne !

Olivier Minne

Olivier Minne a une actualité très riche en ce moment ! Le célèbre animateur de la deuxième chaîne est en plein tournage de sa dix-neuvième saison de Fort Boyard. Bien entendu le tournage a dû s’adapter aux contraintes sanitaires, comme il l’expliquait il y a quelques jours auprès de Télé Star. “Certaines épreuves ne peuvent toujours pas se faire, comme la lutte dans la boue”, précisait l’animateur. Le copain du Père Fouras en a également profité pour glisser quelques informations concernant les nouveautés de cette saison. Au programme ? “Une dizaine de nouveaux jeux, à la fois amusants et impressionnants”, a-t-il annoncé pour mettre l’eau à la bouche des fans.

Mais si Olivier Minne était reçu ce mercredi 2 juin au micro d’Anne Roumanoff et son équipe, dans Ça fait du bien sur Europe 1, c’était avant tout pour évoquer son autre actualité : la sortie de son ouvrage consacré aux mythiques speakerines qui annonçaient jadis les programmes à la télévision : Speakerines, une histoire de femmes à la télévision (éditions du Rocher). Il en a profité pour évoquer sa propre expérience en la matière, puisque le présentateur au physique imposant, a été l’un des rares hommes – et le dernier -, à exercer ce métier, entre 1990 et 1992. Entre autres anecdotes, il a confié avoir eu un petit clin d’oeil pour sa grand-mère à chacune de ses interventions !

Une grand-mère élevée au rang de star !

“En fermeture d’antenne, je disais ‘merci d’avoir suivi les programmes d’Antenne 2 (l’ancien nom de France 2, NDLR) ce soir, demain, à 20h30, le film Cléopâtre, avec Elisabeth Taylor, Richard Burton’“, a expliqué l’animateur, qui a également précisé qu’il ajoutait toujours le nom de sa grand-mère dans la liste des acteurs ! Évidemment, il fallait bien écouter pour déceler l’intruse au casting ! Il a néanmoins avoué qu’il avait quand même peur de se faire débusquer. Pour éviter d’être attaqué, il a dévoilé qu’il ne faisait sa petite blague qu’avec des films étrangers. “Je prenais toujours des films américains, parce que j’avais peur avec des films français qu’on m’attaque !”, s’est-il remémoré.

Son aïeule était bien entendu au courant. “Évidemment, elle le savait ! Je lui avais filé le truc, elle se bidonnait devant son écran !” Et elle en tirait aussi une petite gloire… “Alors le lendemain, elle mettait son plus joli manteau, et elle allait dans les boutiques, et les gens lui disaient ‘Madame ! Nous ne savions pas que vous aviez tourné pour la Fox !‘”, s’est-il rappelé dans un grand éclat de rire.

Source: Lire L’Article Complet