Patrick Sébastien viré de France 2, Fabrice (La Classe) écoeuré : “C’est lamentable”

Ce samedi 5 juin 2021, Fabrice était invité dans l’émission On refait la télé, sur RTL. L’animateur a réagi à l’éviction de Patrick Sébastien de France 2 survenue en 2018, sans mâcher ses mots.

Il a marqué toute une génération pendant les années 80-90. Ce samedi 5 juin 2021, Fabrice était l’invité de Jade et Éric Dussart, dans leur émission On refait la télé, sur RTL. Après avoir parlé du succès de l’émission culte de son invité, La Classe, le présentateur a notamment évoqué le départ de Patrick Sébastien de France 2. Ce dernier a été remercié par France Télévisions en octobre 2018, après 23 ans de service public. Immédiatement, Fabrice a réagi : “Oui, ça c’est lamentable !

Fabrice, de son vrai nom François Simon-Bessy, a renchéri de plus belle : “Je trouve que c’est absolument lamentable de faire ça !” Sur sa lancée, l’ancien animateur de 79 ans a tenu à souligner “le pilier” qu’était Patrick Sébastien pour la chaîne, lui “qui a amené des millions de téléspectateurs”. “Je trouve que ce n’est pas bien. Voilà, c’est mon opinion, mais bon, elle vaut ce qu’elle vaut”, a-t-il poursuivi.

" Lamentable" Fabrice revient sur l'éviction de @PatSebastien de France 2. @OnRefaitLaTele @RTLFrance #FêteDeLaRadio Tout sur l'émission ➡️ https://t.co/wOlh4fKxdA pic.twitter.com/85ZqVESOf9

Ces propos que Fabrice trouve “dommage”

Quant à la jeune génération dans les médias, Fabrice pense qu’“il est bien normal qu’il y ait des jeunes qui arrivent sur le marché et qui renouvellent les anciennes générations”. Pour autant, cela doit se faire “avec modération, méthode et sans esprit mesquin ni désagréable”. Il précise ensuite que certaines phrases prononcées “ne sont pas acceptables“, “du genre : ‘on ne veut plus de mâles blancs au-dessus de 50 ans’ ou je-ne-sais-pas-quoi”. Éric Dussart est alors intervenu pour rappeler que ces propos avaient été prêtés à la présidente de France Télévisions. À son arrivée en 2015, Delphine Ernotte avait lancé au micro d’Europe 1 : “Honnêtement, en arrivant, mon premier constat [c’est que l’] on a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change.” Pour terminer ses propos, Fabrice a simplement conclu : “Je ne vise personne, je ne vise personne et je ne sais pas. Mais si c’est vrai, c’est vraiment dommage.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran Twitter

Autour de

Source: Lire L’Article Complet