Patrick Timsit face à Léa Salamé : « Zemmour, il faut en parler… en mal »

Invité de Léa Salamé dans la matinale de France Inter, ce jeudi 4 novembre, Patrick Timsit a évoqué le grand sujet politique du moment : l’irruption d’Eric Zemmour dans cette précampagne 2022.

Faut-il parler d’Eric Zemmour, au risque de faire son jeu ? Cette question, qui agite la sphère politique depuis des mois et la quasi-candidature du polémiste à l’Élysée, était de nouveau abordée jeudi matin sur France Inter. Face à Léa Salamé, Patrick Timsit a en effet cité Eric Zemmour comme l’un des sujets le mettant particulièrement en colère.

Mais doit-on le dire ? L’humoriste répond par l’affirmative, à une condition. « Moi je pense qu’il faut en parler… mal ! Si vous en parlez en mal, parlez-en. Parce que franchement, il ne se gêne pas, lui« , souligne l’artiste connu pour avoir peu de tabous, ce qu’on lui a souvent reproché. Un sujet qui le touche d’autant plus qu’il est aussi de confession juive, comme le polémiste qui provoque un profond malaise au sein de sa communauté. « Je suis fier de tous les juifs qui réagissent en ce moment et qui sont des gens à écouter« , a salué Patrick Timsit, également venu parler de son spectacle Adieu… Peut-être… Merci. C’est sûr.

Patrick Timsit : "Zemmour, il faut en parler mal : si vous en parlez en mal, parlez-en, lui il ne se gêne pas" #le79Inter pic.twitter.com/xW4iM3XetM

La famille Sandler en colère contre Eric Zemmour

En plus de sa défense du maréchal Pétain, Eric Zemmour a eu des mots plus que controversés sur les victimes de Mohammed Merah inhumées en Israël, Arié et Gabriel Sandler, 6 ans et 3 ans, et Myriam Monsonego, 8 ans. Il les décrit dans son livre comme « étrangers avant tout et voulant le rester par-delà la mort ». Des propos qui ont provoqué la colère de la famille Sandler, d’autant que le polémiste a écorché leur nom à deux reprises lors d’un meeting à Nice. Au grand dam de Sarah Knafo, la proche conseillère du quasi-candidat, particulièrement agacée par cette erreur.

Crédits photos : Capture France Inter

Autour de

Source: Lire L’Article Complet