“Personne ne moufte” : comment Emmanuel Macron se prépare à entrer en campagne

Si Emmanuel Macron n’a toujours pas annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle, dans les coulisses, la campagne se prépare, comme le révèle Le Parisien, ce jeudi 13 janvier.

« Il n’y a pas de faux suspense, Emmanuel Macron a “envie” de se présenter à la prochaine élection présidentielle. C’est ce qu’il l’avait indiqué aux lecteurs du Parisien il y a quelques jours. Or le président de la République n’a, pour l’heure, toujours pas annoncé officiellement sa candidature. Pourtant, en coulisses, la campagne se prépare activement, comme le révèle Le Parisien, ce jeudi 13 janvier. Les comités de soutien échangent par visioconférence, les correspondants locaux vont prochainement avoir droit à une formation et au QG du parti La République en marche (LREM), qui devrait également être celui de la campagne d’Emmanuel Macron, des réunions ont lieu “au moins une fois par semaine”.

L’élaboration des stratégies, le recrutement de l’équipe de campagne, la mise en place de l’organisation… Tout cela se fait dans la plus grande des discrétions. “Nous pratiquons la prime à la compétence, pas au blabla”, avance un soutien du président dans les colonnes du quotidien. “C’est centralisé, personne ne moufte”, rapporte un conseiller gouvernemental. Une stratégie qui a déjà fait ses preuves selon un membre du cabinet : “Moins on en sait de la coulisse, mieux il se porte. Ça a marché pour la conquête en 2017, et le fait est que cela a plutôt bien réussi à Macron aussi pendant ce quinquennat.”

> Découvrez en photos les looks étonnants d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron reste discret sur son emploi du temps

Emmanuel Macron souhaite garder la main sur son agenda, ainsi son emploi du temps n’est connu qu’à la dernière minute, indique Le Parisien. La plupart des ministres n’avaient d’ailleurs pas été mis au courant ni de son interview du 16 décembre dernier, sur TF1 et LCI, qui a été très critiquée dans l’opposition, ni de celle qu’il a donnée à des lecteurs du Parisien, au début du mois de janvier. “Macron c’est un florentin, comme Mitterrand”, souligne un ministre de poids.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet