PHOTO – Laure Manaudou maman comblée : son fils Lou fête ses 4 ans

Sur Instagram, Laure Manaudou a donné un aperçu de ses vacances dans le sud-ouest de la France. L’ancienne nageuse de 34 ans a partagé un cliché de son fils, Lou, qui fête ce dimanche 18 juillet ses 4 ans.

Les années passent et les enfants grandissent ! Laure Manaudou a posté en story Instagram une photo de son fils avec qui elle se trouve en vacances au Lac de Cazaux, en Aquitaine. L’ancienne nageuse de 34 ans a ainsi montré le petit Lou, à la plage, les pieds dans l’eau. Le cliché était accompagné du message « 4 ans demain », impliquant que le jeune garçon fête ce dimanche 18 juillet son 4e anniversaire. Une grande journée pour cette maman gaga qui a déjà montré sur les réseaux sociaux la complicité qu’elle partage avec son fils.

Le petit Lou est le premier enfant de Laure Manaudou et du chanteur Jérémy Frérot, qui se sont mariés en 2018. Le couple a ensuite donné naissance à un autre garçon en janvier 2021, dont la sportive a partagé quelques clichés sur les réseaux sociaux, tout en préservant son identité. En dehors de sa relation actuelle, Laure Manaudou avait entretenu une relation avec le nageur Frédérick Bousquet, avec qui elle a eu une fille, Manon, en 2010.

Une nouvelle vie dans le sud-ouest de la France

Après avoir passé plusieurs années à Marseille, Laure Manaudou vit désormais dans le sud-ouest de la France, sur les terres natales de Jérémy Frérot. Au début de l’année, le chanteur avait d’ailleurs évoqué dans nos colonnes à quel point sa compagne s’y sentait bien : « Elle se plaît énormément ici. C’est le paradis pour les enfants, et nous nous fondons parfaitement dans le décor. »

En retraite sportive puis consultante sur les épreuves de natation lors de grands événements, Laure Manaudou consacre aujourd’hui son quotidien à ses enfants. « Trois, ça prend du temps et beaucoup d’énergie. Je n’en aurai pas quatre. Mon boulot, c’est mère au foyer ! », avait-elle déclaré au Parisien. Et d’ajouter : « Ce troisième enfant, ça a été difficile, beaucoup de fatigue, on n’est pas assez soutenues ou comprises. On veut faire de son mieux et quand on n’y arrive pas on est perdues. » Un sentiment qui devrait temporairement s’estomper face à la joie de son fils, qui soufflera une autre bougie.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet