PHOTO – Najat Vallaud-Belkacem : son karaoké étonnant avec un célèbre chanteur

Najat Vallaud-Belkacem a poussé la chansonnette dans la soirée du 14 janvier. L’ancienne ministre a pris le micro aux côtés de Bilal Hassani pour la bonne cause, comme en témoigne une story Instagram.

À tue-tête sur le titre culte de Céline Dion, Pour que m’aimes encore, ou en chœur sur l’entrainante chanson de Dalida Monday, Tuesday… Laissez-moi danser, Najat Vallaud-Belkacem s’est volontiers prêtée à l’exercice du karaoké le 14 janvier. Devant un parterre d’invités, l’ancienne ministre de l’Éducation nationale sous François Hollande a usé de sa voix afin de récolter des dons pour l’association Resonantes, qui lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes. Une story Instagram publiée par l’écrivaine Flora Ghebali a ainsi montré la femme politique, micro à la main, et s’est réjouie de l’étonnante scène : “Quand on a réussi à faire doubler les dons et qu’on est trop contentes.

Également présent lors de l’événement, Bilal Hassani a accompagné la femme de Boris Vallaud sur scène. Engagé, le chanteur a pris la parole sur scène après sa prestation afin de dénoncer les multiples violences faites à la gent féminine : “Une fille sur six a été confrontée à des cyberviolences à caractère sexuel en lien avec le partage de vidéo ou de photos intimes, une agression sexuelle est commise toutes les six minutes…” a ainsi énuméré l’artiste de 22 ans, particulièrement sensible à la question du cyberharcèlement.

> Découvrez Najat Vallaud Belkacem s’habillant comme Michael Jackson


Chanter, un rêve d’enfant

Najat Vallaud-Belkacem a toujours eu la musique dans la peau : « Faire de la chanson a toujours été mon rêve« , avait-elle confié à Paris Match en avril 2021. L’ancienne ministre a même écrit quelques chansons, dont le titre Reste donc là qu’elle a chanté en 2007 à Lyon, pour le lancement de sa première campagne : “J’avais distribué les paroles et, après mon discours, on l’a tous chantée. Depuis, elle a disparu dans les limbes de nos archives.« 

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Sandrine Thesillat / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet