PHOTO – Stéphane Bern amoureux : moment complice avec son chéri Yori

Ce vendredi 1er août, Stéphane Bern a levé le voile sur sa visite à Saint-Pétersbourg, en Russie, avec son compagnon Yori Bailleres. Entre l’animateur de France 2 et l’entrepreneur, l’amour est au beau fixe !

Le riz et les cotillons étaient de sortis, ce vendredi 1er octobre. Pour la première fois en un siècle, la Russie a célébré un mariage royal, entre le grand-duc George, héritier des Romanov, et l’Italienne Rebecca Virginia Bettarini. Un événement hautement symbolique auquel a participé Stéphane Bern, fin connaisseur des têtes couronnées, et son compagnon, Yori Bailleres. L’occasion pour l’animateur de France 2 de poster une photo de son nouveau chéri, ancien candidat de Mister Gay Europe 2007, sur Instagram.

Présents à Saint-Pétersbourg, en Russie, Stéphane Bern et Yori Bailleres étaient bien évidemment sur leur 31, en l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Toujours aussi complices, les deux amoureux ont saisi cette occasion royale pour sortir leurs plus beaux costumes trois pièces et vestes en queue de pie. Depuis l’officialisation de son couple, le présentateur de France 2 n’hésite pas à partager des clichés de son compagnon, un entrepreneur de 38 ans. Ce dernier, passionné d’art, a créé le Cercle de Socrate, un club privé haut de gamme de rencontres entre célibataires homosexuels.

https://www.instagram.com/p/CUfIREcMhCt/

A post shared by Stéphane Bern Officiel (@stephane.bern.officiel)

De premières vacances en couple

Cet été, Stéphane Bern et Yori Bailleres ont profité de leurs vacances pour s’envoler en Grèce. Plus précisément à Náoussa, au nord de Paros. « Monsieur Patrimoine » a ensuite posé ses bagages au Portugal, pour un séjour en couple à Lisbonne. L’occasion de poster à nouveau quelques clichés ensoleillés sur Instagram, lors de leurs visites culturelles à Sintra. Le présentateur de Secrets d’histoire est visiblement heureux d’avoir trouvé chaussure à son pied. Dans un entretien au magazine Nous Deux, en juillet dernier, le principal intéressé paraissait résigné à l’idée de ne plus trouver l’amour. « Je l’ai connu, donc je me dis que, si ça ne se reproduit pas, je l’aurai vécu. Je dis ça sans être amer ni triste », reconnaissait-il, affirmant aimer « beaucoup » vivre seul.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet