PHOTO Valérie Trierweiler séparée de son fils Léonard : elle n'a toujours pas pu le voir

Alors que l’épidémie de coronavirus continue de ravager les Etats-Unis, Léonard, le fils de Valérie Trierweiler, est bloqué à New York. Cela fait de longs mois qu’il n’a pas pu voir sa mère, laquelle commence à ne plus supporter la distance.

Valérie Trierweiler

Léonard Trierweiler

Valérie Trierweiler a connu des jours meilleurs. Après 30 ans de bons et loyaux services, l’ancienne compagne de François Hollande a été remerciée de la rédaction de Paris Match. A en croire les informations du Figaro elle ne serait pas la seule dans le viseur de la direction puisque celle-ci chercherait à rajeunir ses équipes. D’autres départs sont donc à prévoir. Mais pour l’ancienne première dame de 55 ans, cette décision est un véritable crève-coeur. “Ce licenciement sans aucun motif valable me laisse en état de choc et de sidération“, a-t-elle fait savoir sur sa page Twitter. Heureusement il ne lui aura pas fallu bien longtemps avant de rebondir, elle qui a décroché un nouveau poste au sein de la station de radio RTL. Reste que si sa vie professionnelle est pour le moins bancale, elle rencontre également quelques difficultés personnelles. En effet cela fait de longs mois qu’elle n’a pas pu voir son fils Léonard, installé aux Etats-Unis. La raison ? La menace d’une nouvelle épidémie de Covid-19 les empêche tout bonnement de se retrouver.

Valérie Trierweiler ne supporte plus la distance avec son fils

Souvenez-vous : à l’occasion des 23 ans de son fils, Valérie Trierweiler avait fait savoir sa peine de ne pas pouvoir célébrer l’évènement avec lui. “Happy birthday mon fils chéri Léonard Trierweiler. Déjà 23 ans en ce 23 avril et je suis si fière de ton parcours. Hâte que les frontières rouvrent que je vienne te voir “, avait-elle écrit sur Instagram. Mais force est de constater que malgré les mois qui ont passé, la situation n’a pas vraiment changé. Parcourant ses photos de famille, la journaliste est en effet tombée sur un cliché pris avec son fils deux ans plus tôt à New York. De quoi lui rappeler à quel point son enfant, fruit de ses amours avec le philosophie Denis Trierweiler, lui manque. “Il y a deux ans jour pour jour avec mon fils Léonard toujours à New York et que je n’arrive toujours pas à voir en raison du Covid-19. C’est long depuis le mois de novembre dernier, a déploré la compagne de Romain Magellan en légende de son cliché. Tout vient à point à qui sait attendre…


Source: Lire L’Article Complet