Photo volée de Meghan Markle et Archie : la polémique ne fait que commencer…

Immortalisée à Los Angeles avec Archie, Meghan Markle ne serait pas la seule à avoir été agacée par la révélation d’une nouvelle photo volée, à en croire deux intervenantes dans le podcast Royally Obsessed ce jeudi 29 avril.

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Archie Harrison d’Angleterre


  3. Harry d’Angleterre

De quoi raviver les tensions entre les Windsor et les Sussex ? Aperçue dans les rues de Los Angeles en compagnie d’Archie, son baby bump en évidence, Meghan Markle a encore été la cible des paparazzi. Des images volées qui ont trouvé leur chemin dans la presse alors que Kate Middleton s’apprêtait à dévoiler des clichés attendrissants de son fils Louis, à l’occasion de son troisième anniversaire. “Cela soulève beaucoup de problèmes”, selon Rachel Bowie, animatrice du podcast Royally Obsessed, ce jeudi 29 avril. Et ce, notamment du côté de la famille royale d’Angleterre. “Je pense que nous serions négligents de ne pas mentionner le moment qui a été choisi pour révéler les photos des paparazzi”, a-t-elle ensuite glissé.

Il n’en faut pas plus pour que certains accusent l’ex-actrice de vouloir voler la vedette au petit prince. La présentatrice n’excluerait donc pas la possibilité que les clichés aient été pris puis divulgués au moment le plus opportun pour faire de l’ombre aux Cambridge. Pour l’auteure royale Elizabeth Holmes, “le moment choisi” pour dévoiler ces photos volées “était malheureux” puisque Meghan Markle – déjà victime d’une fausse couche – et le prince Harry font tout pour préserver leur vie privée. Ainsi, les Sussex pourraient bien s’en prendre à la Page Six du magazine The New York Post. Le couple n’est pas étranger aux procédures judiciaires à l’encontre de la presse.

Pas touche à Archie !

Photographiée une première fois avec Archie au Canada, au mois de janvier 2020, la duchesse de Sussex a intenté un procès contre les paparazzi pour atteinte à la vie privée. L’initiative a d’ailleurs contribué à la faillite de l’agence Splash News. Une autre plainte a ensuite été déposée lorsque les photographes ont une nouvelle fois ciblé l’aîné des rebelles de la Couronne, cette fois dans leur jardin en Californie.

Démarche justifiée par l’avocat des époux : “Le duc et la duchesse de Sussex déposent cette plainte pour protéger le droit à la vie privée de leur jeune fils (…) et pour démasquer et stopper ceux qui cherchent à profiter des ces actes illicites.” Et n’oublions pas non plus la croisade que mènent Meghan Markle et le prince Harry contre la presse britannique.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet