PHOTOS. Jade Lagardère encourage Benoît Paire à Paris-Bercy, un mois après sa dernière hospitalisation

Le 3 octobre dernier, Jade Lagardère passait une nouvelle nuit à l’hôpital, quelques semaines après avoir été soignée pour une pyélonéphrite. L’épouse du boss d’Europe 1 semble aller mieux, et a été aperçue dans les gradins de Paris-Bercy.

Jade Lagardère va mieux. Un mois après sa dernière nuit passée à l’hôpital, l’épouse d’Arnaud Lagardère assistait au match opposant Gaël Monfils à Benoît Paire aux Masters 1000 de Paris-Bercy. La rencontre, qui s’est déroulée ce mercredi 30 octobre, s’est soldée par une victoire de Gaël Monfils, qui s’est imposé en deux sets face à son homologue (4-6, 6-7). Ce jeudi 31 octobre, Jérémy Chardy s’est incliné en huitième de finale face à Cristian Garin, tandis que Jo-Wilfried Tsonga va bientôt affronter Jan-Lennard Struff. La veille, les Français Adrien Mannarino et Corentin Moutet ont été respectivement battus par Rafael Nadal et Novak Djokovic.

Pour rappel, le 3 octobre dernier, Jade Lagardère avait annoncé à ses abonnés Instagram qu’elle passait une nouvelle nuit à l’hôpital, trois mois après avoir été hospitalisée pour une pyélonéphrite. "Ça m’avait manquée… ou pas. Je crois bien que je vais passer une petite nuit à l’hôpital" avait-elle déclaré, en publiant l’image du cathéter qui lui avait été placé au poignet. Outre sa pyélonéphrite, qui s’avère être l’aggravation directe d’une infection urinaire mal soignée, Jade Lagardère était aussi victime d’une hernie inguinale, qui nécessitait une opération.

Néanmoins, pour être opérée de son hernie de l’aine, Jade Lagardère devait avant tout attendre la guérison de sa pyélonéphrite. Celle-ci étant jugée importante par les médecins, il a fallu attendre plusieurs semaines pour que l’épouse du boss d’Europe 1 l’élimine définitivement. Son système immunitaire affaibli pendant l’été, la jeune femme a également dû affronter une bronchite carabinée, "pour terminer en beauté". Dans les gradins de Paris-Bercy, Jade Lagardère semble (enfin) souffler !

Source: Lire L’Article Complet