Pierre Ménès quitte Canal + : il dévoile les raisons de son départ définitif

Lundi 12 juillet 2021, Pierre Ménès a annoncé au Parisien avoir décidé de quitter Canal +. Après douze ans de collaboration, le journaliste sportif et la chaîne ont signé un accord financier confidentiel.

Pierre Ménès

Le documentaire Je ne suis pas une salope, je suis journaliste, aura eu un retentissement sur le paysage télévisuel. Réalisé par Marie Portolano, il montre plusieurs journalistes sportives témoigner des remarques et gestes sexistes dont elles ont fait l’objet au cours de leur carrière. Le 22 mars 2021, une séquence coupée au montage final du documentaire a été diffusée sur le plateau de Touche pas à mon poste. Cette séquence montre le journaliste discutant avec Marie Portolano qui lui remémore un jour où il a soulevé sa jupe sans son consentement sur le plateau du Canal Football Club en 2016. Depuis, Pierre Ménès s’est fait très discret.

Loin de se positionner en victime, celui qui se reconnaît volontiers comme “trop affectueux et trop tactile” explique regretter ce geste qu’il a eu envers Marie Portolano. Je reconnais mes erreurs, mais je ne m’accable pas. Je sais qu’elle est ma nature profonde. D’ailleurs, depuis le début de tout ça, je croise beaucoup de personnes dans la rue et il n’y en a pas une qui m’a insulté”, a-t-il affirmé dans un entretien accordé à nos confrères du magazine Top Santé TV.

Pierre Ménès quitte le Canal Football Club

Lundi 12 juillet 2021, Pierre Ménès a annoncé officiellement à nos confrères du Parisien avoir pris la décision de quitter la chaîne Canal Plus. Une décision prise après douze années de collaboration et scellée par un accord financier entre le journaliste et la chaîne, le 1er juillet 2021.“Ce n’est pas un licenciement, c’est moi qui ai demandé à partir“, a précisé le journaliste qui garde “strictement confidentiel” le montant de l’accord en question. Absent de l’antenne depuis le mois de mars 2021, Pierre Ménès a décidé de ne pas revenir sur le petit écran. Porté par l’envie de tourner une page, le journaliste ne veut pas avoir de regret. Au sujet de Marie Portolano, il dit : “Je ne dirais pas qu’elle a brisé ma carrière parce que je vais montrer à tout le monde que je ne suis pas mort, mais elle m’a quand même mis un sacré coup”. Pierre Ménès prépare en effet un projet à travers lequel il veut prouver qu’il n’a rien perdu de sa gouaille. A la rentrée, il devrait “lancer sa propre plateforme en ligne, toujours en lien avec le milieu du ballon rond“, affirment nos confrères du Parisien.

Source: Lire L’Article Complet