Pourquoi je vis : ce regret de Pierre et Leslie Lemarchal au sujet du biopic de TF1

Plus que quelques jours avant de découvrir le biopic sur Grégory Lemarchal, Pourquoi je vis. Si les proches sont ravis du résultat, Pierre et Leslie Lemarchal, le père et la sœur du défunt chanteur, ont tout de même un regret.

Gregory Lemarchal

Le 7 septembre prochain, TF1 rendra hommage à Grégory Lemarchal lors d’une soirée spéciale. Outre le documentaire baptisé Grégory Lemarchal et maintenant, la première chaîne va diffuser le téléfilm Pourquoi je vis qui retracera le parcours du défunt gagnant de la quatrième saison de la Star Academy. Plus de 13 ans après la disparition de l’artiste, c’est également l’occasion pour les proches de ce dernier d’évoquer et mettre en avant le combat contre la mucoviscidose qu’a mené le jeune homme avant de s’éteindre à l’âge de 23 ans. Pour cela, ils ont pu compter sur Mickaël Lumière, qui incarne Grégory Lemarchal, mais également Arnaud Ducret et Odile Vuillemin, qui jouent respectivement Pierre et Laurence Lermarchal, les parents. La sœur de la star, Leslie, a également été incarnée à l’écran par la jeune comédienne Lou Gala. Un casting quatre étoiles pour la famille comme celle-ci l’a confié à Karima Charni lors d’un live sur la page Facebook de l’association Grégory Lemarchal.

Un petit bémol

Interrogés sur leurs réactions en découvrant leur rôle à l’écran, Pierre, Laurence et Leslie Lemarchal ont révélé avoir été rassurés, surtout après avoir pu discuter avec les comédiens. La sœur de Grégory Lemarchal a ainsi confié avoir fait une belle rencontre” avec son interprète. “On a beaucoup échangé, sûrement plus que nécessaire par rapport au rôle de la sœur dans le biopic parce qu’on ne peut pas tout raconter en 92 minutes. On plaisantait toutes les deux parce que le rôle est relativement silencieux donc il n’y a pas eu beaucoup de texte à apprendre ! Mais c’était important qu’on discute“, a-t-elle confié, tout en avouant que le “rôle de la fratrie crée des petites frustrations quand même. “J’avais tellement de messages à faire passer qui du coup ne sont pas passés. Mais forcément, il faut centrer sur certains messages et moins sur d’autres. Mais on est contents quand même du résultat final“, a-t-elle assuré.

Un avis partagé par son père. “C’est vrai que si on devait avoir un regret à souligner, ça serait peut-être celui-là, a avoué Pierre Lemarchal. On se sert beaucoup de cette relation frère-soeur pour tous les jeunes touchés par la mucoviscidose. Ça aurait été important de mettre un peu plus l’accent dessus. Franchement sur 92 minutes, il fallait faire des choix. Il y a des regards quand même, des choses qui se passent. On sent quand même la force de cette fratrie“. Pour le papa de Grégory Lemarchal, cette relation frère-sœur aurait même “à la limite mérité un deuxième épisode, une deuxième partie. “On va en rester là, c’est déjà suffisamment fort mais tout n’y est pas. Le principal est là et le gens se rendront compte de ce qu’est une famille avec un gamin malade. On essaie de transmettre la force qu’on a eue tous les quatre pour que les choses soient belles. Et c’est ça aussi le message fort qui ressort”, a-t-il assuré. Et c’est le plus important.

Source: Lire L’Article Complet