Problèmes de santé de la reine Elizabeth : les Britanniques doutent des vraies raisons de ses absences

Après l’annonce de l’absence de la reine Elizabeth d’une cérémonie le dimanche 14 novembre 2021, le journaliste Piers Morgan s’est posé des questions sur les véritables raisons de cette défection sur Instagram.

  • Elizabeth d'Angleterre

Les Britanniques attendaient son retour pour ce Remembrance Sunday, mais la reine Elizabeth n’a pas pu présider la cérémonie militaire annuelle dimanche 14 novembre 2021. Elle s’est décommandée au dernier moment pour des problèmes de dos. Le journaliste Piers Morgan a du mal à croire cette justification. Sur son compte Instagram, il a publié une photo de la monarque, accompagnée de cette légende : « La reine va manquer le Remembrance Sunday Service pour la cinquième fois depuis son règne. Le Palais a révélé qu’elle s’est fait mal au dos, mais je commence à croire qu’il y a quelque chose d’autre qu’ils ne nous disent pas au sujet de sa santé. Mais j’espère me tromper« . Dans les commentaires de la publication, beaucoup expriment leur inquiétude. « Je pense qu’il y a des choses qu’on ne nous dit pas« , a écrit une internaute. Une autre pense connaitre l’origine des problèmes de santé de la reine : « Je suis d’accord. Les gens qui ont vécu beaucoup d’anniversaires ne vont pas bien après le départ de leurs époux« .

« Les rumeurs et la désinformation vont prospérer« 

Après la précédente frayeur de santé de la grand-mère du prince Harry, Richard Palmer, correspondant royal d’Express, a publié une série de tweets sur « la nuit de la Reine à l’hôpital, alors que le palais avait dit qu’elle était à Windsor » le 22 octobre 2021. « Des journalistes, dont Nick Witchell de la BBC, ont fait remarquer que les rumeurs et la désinformation vont prospérer si l’on ne peut pas compter sur Buckingham pour des informations dignes de confiance« , a-t-il écrit.

Avant d’ajouter : « Au final, tout ramène à cette question : à quel point la reine est-elle malade ? La réponse est que nous ne savons pas, et que nous ne pouvons pas être sûrs de la véracité de ce que le palais nous dit« . Dan Wootton du Daily Mail a répondu : « C’est choquant qu’ils aient menti. Il n’y a simplement pas d’excuse« . Omid Scobie du Harper’s Bazaar américain a nuancé : « Il ne fait aucun doute que certains n’apprécieront pas que le palais leur ait caché des infos à propos de la santé de la reine […] mais tout le monde devrait avoir droit au secret médical« .

The Queen’s night in hospital when the palace said she was at Windsor is our splash in later editions today. Royal sources had been keen to encourage the impression that she had just overdone it but may struggle to convince the public now. “In good spirits” is a palace cliche. pic.twitter.com/pOGwT6jJ7x

No doubt some won’t be happy that the Palace held back info about the Queen’s health (even after enquiries had been made over the past 24 hours), but surely everyone should be entitled to medical privacy—even if you are head of state. Not everything needs to be our business, IMO.

Source: Lire L’Article Complet