Procès Johnny Depp : pourquoi Evan Rachel Wood est prise pour cible par les internautes

Après Amber Heard, c’est au tour d’Evan Rachel Wood d’être accusée d’avoir menti en accusant son ex-compagnon Marylin Manson d’agressions sexuelles, viol et violences conjugales, rapporte Newsweek ce lundi 6 juin.

A propos de


  1. Marilyn Manson


  2. Evan Rachel Wood

L’affaire qui a opposé Amber Heard à Johnny Depp fait des dommages collatéraux. Parmi eux, Evan Rachel Wood. Depuis que les ex-tumultueux ont été reconnus coupables de diffamation l’un envers l’autre par le tribunal de Fairfax en Virginie, l’actrice de Westworld est devenue la nouvelle cible des réseaux sociaux, rapporte Newsweek ce lundi 6 juin. Très vite, les internautes ont fait un parallèle entre l’affaire Depp/Heard et les poursuites judiciaires entamées par Marylin Manson contre son ancienne compagne après qu’elle l’a accusé d’agressions sexuelles, de viol et de violences conjugales.

Sur les réseaux sociaux, Evan Rachel Wood est accusée d’avoir menti et « recruté » des femmes pour témoigner contre le rockeur de 53 ans qui n’est autre qu’un ami de Johnny Depp et le parrain de sa fille Lily-Rose Depp. Instagram, Tiktok et Twitter ont alors été inondés par des hashtags accablants : #MarilynMansonIsInnocent (Marilyn Manson est innocent), #AmberHeard2.0 ou encore #MenToo. « Ils paniquent déjà à l’idée qu’une autre femme célèbre puisse être exposée comme une menteuse… Et ils ont de bonnes raisons de le faire. Le monde verra bientôt qu’Evan Rachel Wood est Amber Heard 2.0« , écrit une internaute sur Twitter.

They’re already panicking another famous woman may be exposed as a liar… And they have good reason to. The world will soon see that Evan Rachel Wood is Amber Heard 2.0.#JohnnyDeppGotJustice #DeppVsHeard #IStandWithMarilynManson #MarilynMansonIsInnocenthttps://t.co/bC6LIZVFm8

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de l’avoir violée sur le tournage d’un clip

Pour rappel, Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson d’agressions sexuelles et de violences conjugales depuis 2018. En février 2021, elle a écrit dans un message Instagram : « Le nom de mon agresseur est Brian Warner, plus connu sous le nom de Marilyn Manson. Il m’a manipulée lorsque j’étais adolescente et m’a horriblement maltraitée pendant des années (…) Je ne veux plus vivre dans la peur des représailles, des calomnies ou du chantage ». Dans le documentaire HBO Phoenix Rising, présenté au festival du film de Sundance en janvier 2022, l’actrice déclare que son ex a profité du tournage du clip Heart-Shaped Glasses pour la violer.

« Nous avions parlé d’une scène de sexe simulé. Mais quand les caméras tournaient, il a commencé à me pénétrer réellement. Je n’avais jamais donné mon accord pour ça », se souvient la chanteuse américaine assurant avoir été « conditionnée et formée à ne jamais répondre, à aller au bout coûte que coûte » et donc à ne pas lui dire « non ». Elle ajoute : « Je peux dire que l’équipe était très embarrassée et que personne ne savait quoi faire« . Si elle ne peut pas porter plainte en raison de la prescription des faits, elle a demandé que le clip soit retiré des plateformes le diffusant. De son côté, le rockeur dément les faits.

https://www.instagram.com/p/CKvmsUmF1ho/

A post shared by Evan Rachel Wood (@evanrachelwood)

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet