« Que faut-il pour que les sanctions tombent, la mort ? »… : Les sportifs s’indignent sur les réseaux sociaux après la relaxe du compagnon de Margaux Pinot

Sur Twitter, les messages de soutien s’accumulent envers Margaux Pinot. Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou réagissent à la décision du tribunal de Bobigny.

Le monde du sport est sous le choc. Il y a moins que 24 heures, Margaux Pinot, célèbre judoka française, dévoilait de terribles images sur son compte Twitter. Le visage tuméfié, les internautes ont ainsi appris qu’une violente dispute avait éclaté entre la sportive et son compagnon Alain Schmitt. « Dans la nuit de samedi à dimanche, j’ai été victime d’une agression à mon domicile par mon compagnon et entraîneur », a d’abord déclaré la jeune femme avant d’ajouter « j’ai été insultée, rouée de coups de poing, ma tête a été frappée au sol à plusieurs reprises. Et finalement étranglée. » Des révélations qui font froid dans le dos.

Pendant plusieurs heures, l’agresseur a donc été interrogé par la police puis jugé en comparution immédiate à Bobigny avant d’être relaxé. Une décision qui suscite aujourd’hui l’indignation. « J’ai cru mourir, J’ai plusieurs blessures dont une fracture au nez et 10 jours d’interruption temporaire de travail. Aujourd’hui la justice a décidé de le relaxer. Que vaut leur défense calomnieuse face à mes blessures, et le sang jonchant le sol de mon appartement ? Que manquait-il ? La mort au bout, peut-être ? C’est probablement le judo qui m’a sauvé. » Tel est le message mis en ligne par Margaux Pinot après avoir appris que son compagnon était libre. 

Chez les sportifs, les réactions sont unanimes. « Je n’ai pas les mots pour exprimer tout ce qui se passe dans ma tête et mon corps en tant que femme face à ce que ma coéquipière Margaux Pinot a subi. D’autant plus choquée de la décision de la justice. Que faut-il pour que les sanctions tombent, la mort ? », écrivait ainsi Clarisse Agbégnénou sur les réseaux sociaux. De son côté, Teddy Riner a aussi tenu à apporter son soutien à la judoka. « Nous sommes tous profondément touchés par ce que vient de subir notre coéquipière Margaux Pinot et nous lui apportons tout notre soutien. Que faut-il faire pour que les victimes soient entendues ? Que les agresseurs soient reconnus coupables ? », s’interroge la star du judo. Une question que de nombreuses personnes semblent aujourd’hui se poser. 

A voir aussi : Voici le signe astrologique le plus sage du zodiaque 

Source: Lire L’Article Complet