Qui est Jean-Baptiste Hennequin, le tueur du Grand Hôtel de Saint Quentin ?

Jeudi 2 décembre 2021, RMC Story diffuse un nouveau numéro de Faites entrer l’accusé, consacré au triple meurtre de Jean-Baptiste Hennequin au Grand Hôtel de Saint-Quentin, dans la nuit du 19 au 20 janvier 1997.

Restez informée

C’est un fait divers qui a remué la France entière. Dans la nuit du 19 au 20 janvier 1997, Jean-Baptiste Hennequin, veilleur de nuit âgé de 62 ans, pénètre l’appartement privé du couple de patrons du Grand Hôtel, situé à Saint-Quentin, situé dans les Hauts-de-France. Il tue alors à la hache et à la carabine le propriétaire Léo Roupioz, 72 ans et sa compagne directrice de l’établissement, Gisèle Kuntzler, âgée de 69 ans. Vers 7 heures du matin, le meurtrier séquestre le groom puis attend la réceptionniste, qu’il tue à son tour. Il prend ensuite la fuite, une arme à la main. Il vole la voiture de sa troisième victime, une Polo, retrouvée à Amiens neuf jours après les faits. Baptiste Hennequin disparaît après être passé à l’acte. Après quatre mois de cavale, le triple meurtrier est arrêté sous un faux nom dans un hôtel à Paris. Le 18 juin 1999, lors de son procès, le veilleur de nuit est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté incompressible de 22 ans.

Jean-Baptiste Hennequin passe aux aveux lors de son procès

Ce sont des policiers qui ont découvert le groom enfermé au sous-sol. C’est ce dernier qui avait d’ailleurs dénoncé Jean-Baptiste Hennequin aux forces de l’ordre. Après avoir commis l’irréparable, le meurtrier est donc parti à Paris. Là-bas, il change d’identité et se fait appeler Jean Dampierre. Après quatre mois de cavale, la police le retrouve dans un hôtel du Xᵉ arrondissement de la Capitale, au mois de mai 1997. Lors de son procès, l’accusé, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, avait reconnu ses crimes et déclaré qu’il « n’aimait pas les patrons ». Des déclarations qui avaient choqué l’opinion publique.

Le 6 septembre 2019, Le Parisien révèle que le Grand Hôtel de Saint-Quentin a fermé ses portes. Le lieu, ouvert depuis 1955 affichait un taux d’occupation trop faible pour survivre. Le journal précise que « le taux d’occupation de moins de 50 % pour ses 24 chambres, pourtant confortables ». Le triple meurtre de Jean-Baptiste Hennequin est gravé dans les annales et il a donc nui à la réputation des lieux. Jeudi 2 décembre 2021, à 21 h 05, RMC Story revient sur ce meurtre dans un nouveau numéro de l’émission Faites entrer l’accusé, présentée par Dominique Rizet et Rachid M’Barki. Soyez au rendez-vous !

Source: Lire L’Article Complet