« Qui voudrait ça ? » : Françoise Hardy révèle ce que pense Jacques Dutronc de son désir d’euthanasie

Dans les colonnes de Femme Actuelle, Françoise Hardy s’est confiée sur son désir d’euthanasie. Elle a également révélé ce qu’en pense celui qu’elle décrit volontiers comme l’amour de sa vie, Jacques Dutronc.

Françoise Hardy

Jacques Dutronc

Françoise Hardy a déjà vu la mort de près. En 2015, lorsqu’elle avait été frappée par un lymphome, ses proches pensaient que son heure avait sonné. C’est d’ailleurs ce grave pépin de santé qui avait fait réaliser à Jacques Dutronc qu’elle était la femme de sa vie. “On m’a rapporté que ça l’avait bouleversé au point de dire à la personne qui vivait avec lui que j’étais la femme de sa vie. Ça m’a profondément émue”, avait-elle confié sur les ondes de RTL. Mais le sort semble s’acharner sur l’interprète de Message personnel, qui souffre désormais d’un cancer du pharynx. Victime de détresses respiratoires, de crises d’étouffement et de suffocation, elle vit des heures très difficiles. D’ailleurs elle a annoncé qu’elle ne pourra plus jamais chanter. Mais la star ne redoute pas la mort. Au contraire, elle souhaiterait y faire face plutôt que de souffrir en permanence comme c’est actuellement le cas.

Jacques Dutronc serait compréhensif

Françoise Hardy ne l’a jamais caché : elle est favorable à l’euthanasie, une pratique qui n’est pour le moment pas autorisée en France. Cela devrait pourtant être le cas selon la chanteuse, qui regrette de ne pas avoir “les mêmes droits que les chiens et les chats”. Mais que pense Jacques Dutronc de ce désir de suicide assisté ? A en croire la chanteuse de 77 ans, il serait plutôt compréhensif. “Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses et il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles de traitements trop lourds et de l’âge. Qui voudrait ça ?”, a-t-elle confié à Femme Actuelle.

Son fils Thomas, lui, se montre en revanche plus sceptique. Il ne souhaite pas voir sa mère se précipiter vers l’euthanasie sans explorer d’autres solutions au préalable. Ce qui ne l’empêche pas d’être “très respectueux et compréhensif sur ce plan” selon sa chanteuse de mère. Pour l’heure, Françoise Hardy survit surtout grâce à ses souvenirs de famille. “Me souvenir des moments heureux avec Jacques et Thomas me fait un bien fou. J’en ai la nostalgie”, conclut celle qui aimerait tant remonter le temps…

Source: Lire L’Article Complet