Rebondissement dans l’affaire Delphine Jubillar : son mari Cédric en garde à vue

Six mois après l’intrigante disparition de la jeune infirmière de 33 ans dans le Tarn, l’affaire Delphine Jubillar a connu un nouveau rebondissement. Selon les informations du Parisien, Cédric Jubillar, le compagnon de la jeune femme, a été interpellé et placé en garde à vue ce mercredi 16 juin.

Alors que l’enquête semblait stagner depuis plusieurs semaines, elle a connu un nouveau rebondissement. Six mois après la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar, qui s’est subitement volatilisée dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, son mari Cédric, qui a récemment participé à un rassemblement en hommage à sa femme, a été interpellé et placé en garde à vue ce mercredi 16 juin, a indiqué Le Parisien. Déjà entendu par les enquêteurs, le jeune homme de 33 ans a cette fois été placé en garde à vue, sur commission rogatoire, pour “enlèvement et séquestration.” Comme précisé par nos confrères, les gendarmes ont pointé des incohérences dans son récit de la nuit du drame ainsi qu’un mobile potentiel.”

Les enquêteurs, qui le surveillaient discrètement depuis plusieurs mois, ont estimé avoir suffisamment d’indices en leur possession pour établir la responsabilité de Cédric Jubillar dans la disparition de sa femme. Ils sont persuadés qu’une dispute a éclaté entre les deux époux la nuit du drame, “après une discussion houleuse au sujet de l’avenir de leur couple.” Selon les informations rapportées par Le Parisien, la mère de famille était sur le point de se séparer de son compagnon et de quitter le domicile familial.

Cédric Jubillar, un homme à la psychologie complexe

S’il s’est donné l’image d’un “Monsieur tout le monde”, la personnalité de Cédric Jubillar s’est avérée plus complexe qu’elle n’y paraissait. Selon Le Parisien, la rupture envisagée par la mère de ses enfants aurait réveillé en lui “une profonde blessure narcissique”. Celui qui a été comparé à Jonathann Daval au début de l’affaire a en effet pris conscience qu’il était sur le point de tout perdre : son épouse, une partie de la garde de ses enfants et même sa maison de Cagnac-les-Mines.

Autre point qui interroge : le récent comportement adopté par le mari de Delphine Jubillar. Ces dernières semaines, il a tenté d’orienter les gendarmes vers un autre homme, un père de famille, qui a été entendu en tant que témoin dans cette enquête. “Cédric Jubillar aurait tenté de le dépeindre comme un courtisan de sa compagne aux méthodes de drague agressives“, a souligné le quotidien. De son côté, l’intéressé a contesté ces faits. Concernant “l’amant de Montauban”, présenté comme un confident de l’infirmière rencontré sur Internet, son alibi a également été vérifié. Désormais, l’étau se resserre autour de Cédric Jubillar…

Crédits photos : Capture d’écran Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet