Roman Polanski : Charlotte Lewis s’exprime sur ses accusations de viol contre le réalisateur

Charlotte Lewis, accusatrice de Roman Polanski, s’est confiée sur les conséquences de son témoignage et sur sa bataille juridique contre lui pour « diffamation », dans Le Parisien le vendredi 17 décembre 2021.

  • Roman Polanski

Elle se bat aujourd’hui contre Roman Polanski pour « diffamation ». Charlotte Lewis, qui a accusé le réalisateur de viol en 2010, avait été qualifiée de « menteuse » par ce dernier, neuf ans plus tard. Dans Le Parisien le vendredi 17 décembre 2021, elle revient sur les faits dont elle l’accuse, et les conséquences que sa plainte a eues sur sa vie. « Roman Polanski a commis deux crimes contre moi : le viol et la diffamation. Et il utilise son premier crime pour commettre le deuxième« , a confié le mannequin, qui a joué devant la caméra du cinéaste pour le film Pirates, sorti en 1986. Avant de lui répondre : « Il suggère que j’ai besoin d’un psychiatre, alors que c’est parce qu’il m’a violée quand j’avais 16 ans que j’ai eu des troubles du comportement alimentaire, qu’on m’a diagnostiqué un syndrome de stress post-traumatique. Je n’ai plus jamais été la même après le viol.« 

« Je me sens plus forte »

38 ans après les faits présumés et onze ans après avoir accusé Roman Polanski publiquement, Charlotte Lewis, aujourd’hui âgée de 54 ans, ne regrette pas d’avoir témoigné : « Plus maintenant, car je me sens plus forte. Je me suis fixé une mission que ceux qui ont ruiné ma vie rendent des comptes. » « Aujourd’hui, j’essaie de trouver la paix, la sérénité« , a-t-elle déclaré. La mise en examen de Roman Polanski en octobre 2021 pour « diffamation » est « une forme de reconnaissance » pour elle. En décembre 2019, le réalisateur, césarisé pour son dernier film J’accuse, l’avait qualifiée de « menteuse » dans un entretien à Paris Match. Elle avait réagi et porté plainte contre lui pour diffamation au mois de juillet suivant.

Charlotte Lewis affirme avoir été violée par Roman Polanski lorsqu’elle avait 16 ans, en 1983. Dans Complément d’enquête en septembre 2020, elle avait à nouveau témoigné : « Il a d’un coup commencé à me toucher, il a mis ses mains sur ma poitrine, je l’ai repoussé […] Il a essayé de me déshabiller, et j’essayais de le repousser, puis il a poussé ma tête vers son sexe. Roman m’a violée, voilà ce qu’il s’est passé. » Son témoignage est corroboré par deux témoins.

Source: Lire L’Article Complet