Roselyne Bachelot : sa grosse frayeur après avoir été terrassée par le Covid-19

Lundi 22 novembre, Jean Castex a été testé positif au Covid-19. Dans la foulée, les ministres en contact avec lui, dont Roselyne Bachelot, ont été testés négatifs. Ils devront effectuer un nouveau test dans sept jours. Une semaine d’attente effrayante pour la ministre de la Culture, frappée par une forme sévère du coronavirus, en mars dernier.

Ces dernières vingt-quatre heures ont été épouvantables pour Roselyne Bachelot, et les sept jours qui arrivent, ne seront guère mieux. Lundi 22 novembre, à son retour de Belgique, Jean Castex a appris qu’il était cas contact. Le Premier ministre a été testé positif dans la foulée. Sans attendre, les dix ministres qui ont été à ses côtés au cours des derniers jours ont dû se faire tester. Si le résultat s’est avéré négatif, ils devront se faire à nouveau dépister dans sept jours, comme le recommande le gouvernement. Une interminable attente pour la ministre de la Culture, terrassée par une forme sévère de Covid-19, au printemps dernier.

À la fin du mois de mars, Roselyne Bachelot révélait avoir contracté la Covid-19. À l’isolement, son état de santé s’était rapidement détérioré, la contraignant à se faire hospitaliser, dans un service avec oxygénation. Un moment éprouvant pour la ministre qui a eu “peur de mourir”, comme elle le confiait à Jean-Jacques Bourdin, peu après : On se dit que c’est le moment. J’essaye d’apprivoiser la mort au maximum. Tous les soirs, je me dis que c’est le dernier soir. Si Roselyne Bachelot semble tirée d’affaire, les séquelles perdurent : “J’ai parfois un peu de mal à reprendre mon souffle.” Physiquement, elle est marquée par cette épreuve, racontait Gabriel Attal au sujet de la ministre qui était alors obligée de s’accorder des pauses entre ses rendez-vous, pour prendre de l’oxygène.

Heureuse de vous retrouver!

Je reprends des forces chaque jour.

Mes pensées solidaires accompagnent tous ceux qui souffrent, ainsi que leurs proches.

J’exprime ma profonde reconnaissance aux personnels soignants, qui partout en France, font un travail remarquable.

Roselyne Bachelot sur la Covid-19 : “Quand vous pensez en être sortie, la maladie revient”

Si elle a repris le chemin du travail, la mère de Pierre Bachelot est encore loin d’avoir retrouvé sa vie d’avant : “C’est une maladie qui va durer plusieurs mois. Quand vous pensez en être sortie, car vous n’avez plus de symptômes pendant quelques jours, la maladie revient.” On peut dire qu’elle avait vu juste, puisqu’elle est désormais dans l’attente de savoir si la maladie va la frapper de nouveau.

Au lendemain de son hospitalisation, Roselyne Bachelot a pris la parole sur Twitter. L’occasion pour elle de remercier le personnel médical, qui ne l’a jamais “abandonné” : “J’exprime ma profonde reconnaissance aux personnels soignants, qui partout en France, font un travail remarquable.”

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet