Sara Giraudeau : son combat contre la phobie scolaire raconté par sa mère Anny Duperey

Ce vendredi 29 octobre, Sara Giraudeau est à l’affiche du film « Si tu vois ma mère » diffusé sur Arte. Invitée sur les ondes d’Europe 1 en février dernier, sa mère Anny Duperey était revenue sur un épisode douloureux de l’adolescence de sa fille : sa phobie scolaire.

Si Anny Duperey n’a pas de mal à parler de sa vie privée, même lorsqu’il s’agit de moments particulièrement difficiles, cette fois-ci, c’est celle de sa fille Sara Giraudeau, qu’elle a racontée. Invitée dans l’émission Culture Médias sur Europe 1 au mois de février 2021, la comédienne de 73 ans a évoqué la phobie scolaire dont sa progéniture a été victime : « Elle s’est mise à vomir devant la grille du collège et à s’évanouir en classe », s’est souvenue l’héroïne d‘Une famille formidable. Sara Giraudeau, qui est à l’affiche de Si tu vois ma mère diffusé ce vendredi 29 octobre sur Arte, avait alors 14-15 ans, l’âge auquel Anny Duperey avait elle aussi souffert de ce « malheur scolaire ». « Il fallait la sortir de là », a-t-elle expliqué. Si cette période s’est avérée compliquée pour Sara Giraudeau, qui a confié avoir également souffert de nombreuses moqueries durant l’enfance, elle s’est finalement bien terminée.

C’est un professeur de philosophie qui a contribué à vaincre la phobie scolaire de Sara Giraudeau. Alors que celle qui a brillamment interprété Marina Loiseau dans la série Le Bureau des Légendes voulait quitter l’école à 16 ans, sa mère Anny Duperey s’y est opposée. « Écoute ma chérie, nous ne sommes pas à la même époque, nous n’avons pas la même histoire », lui a-t-elle rétorqué, lui conseillant d’avoir son bac pour éviter tout regret.

Sara Giraudeau fait la fierté de sa mère

L’ancienne épouse de Bernard Giraudeau a alors pris la décision de changer sa fille d’établissement et a opté pour une école hors contrat, située dans des appartements. « Elle y a rencontré un prof de philo merveilleux, s’est réjouie Anny Duperey, encore fière des années après du bac avec mention de sa fille, et de son 17/20 en philo. « La phobie scolaire, ça se soigne, avec des manières d’enseigner un peu différentes« , a affirmé la comédienne.

Crédits photos : Patrick Carpentier / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet