Ségolène Royal et le vaccin anti-Covid : encore une flèche contre le gouvernement

Présente lors de la cérémonie en hommage à François Mitterrand à Jarnac ce vendredi 8 janvier, Ségolène Royal en a profité pour tacler le gouvernement. Elle pense que la stratégie de vaccination adoptée n’est pas la bonne.

A propos de

  1. Ségolène Royal

  2. Olivier Véran

Ségolène Royal se positionne une nouvelle fois contre le gouvernement. L’ex-ambassadrice des Pôles s’est exprimée au micro d’Europe 1 en marge de la cérémonie hommage à François Mitterrand, ce vendredi 8 janvier, à Jarnac, et a donné son avis sur la stratégie de vaccination contre le coronavirus en France. Tandis que Jean Castex et Olivier Véran préconisent de vacciner les populations sur les vulnérables en priorité, Ségolène Royal n’est pas sur la même longueur d’onde.

Commençons par vacciner les jeunes, la priorité doit être aux jeunes y compris pour les vaccins,” a-t-elle déclaré. Jean-Rémi Baudot, journaliste d’Europe 1 qui rapporte le commentaire a estimé que ce n’était pas le moment de faire une telle déclaration. “Elle en profite pour faire une sortie politique. Avec un haut niveau d’incohérence sur le vaccin,” a-t-il noté.

Vaccins : « commençons par vacciner les jeunes, la priorité doit être aux jeunes y compris pour les vaccins » affirme Ségolène Royal (sans expliquer sur quelle base scientifique elle s’appuie) @Europe1 pic.twitter.com/2Fcah4wnxd

Olivier Véran attaqué sur sa gestion de la vaccination en France

Le ministre de la Santé ne s’est pas fait que des amis durant cette seconde vague. Nombreux sont les Français à penser que la stratégie de vaccination est un véritable fiasco, à l’instar du géopolitologue Jean-Loup Bonnamy. Ce mercredi 6 janvier, dans L’heure des pros 2, sur CNews, il a lancé : “On a un ministre qui est à la fois arrogant, incompétent, et qui ne reconnaît jamais ses erreurs.” Si les voix s’élèvent contre lui, Olivier Véran n’est “pas dans une zone de danger de mort“. Dans L’Opinion, en date du 6 janvier, un conseiller d’Emmanuel Macron a assuré que le ministre pouvait “redresser la barre“.

Crédits photos : Patrick Bernard – Thierry David / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet