Sharon Stone : qui sont ses trois fils adoptifs, Roan, Laird et Quinn ?

Comme de nombreuses autres femmes, Sharon Stone évolue en tant que mère célibataire. Si elle a adopté son premier enfant avec son ex-compagnon Phil Bronstein, elle en a adopté deux autres lorsqu’elle était seule. Un choix qu’elle ne regrette pas du tout !

Sharon Stone

Roan Joseph Bronstein

Depuis sa scène culte et ultra sexy dans le film Basic Instinct, Sharon Stone est devenue un fantasme pour de nombreux téléspectateurs. Mais plus rares sont ceux à avoir finalement atteint son coeur. D’ailleurs, l’actrice n’a eu que des relations de plutôt courte durée. La première fois qu’elle s’est mariée, c’était le 18 août 1984 avec Michael Greenburg, le producteur de la série Stargate SG-1. Un mariage qui s’était soldé par un divorce trois ans plus tard. Par la suite, malgré quelques aventures ici et là, la vedette du film Casino était restée célibataire pendant plus d’une quinzaine d’années. Mais après une longue errance sentimentale elle a finalement épousé le journaliste Phil Bronstein le 14 février 1998. C’est avec ce dernier qu’elle avait essayé pour la première fois d’avoir un enfant. Mais à 42 ans passés et après plusieurs fausses couches, elle a finalement adopté un petit garçon né le 22 mai 2000 au Texas, qu’ils ont choisi de nommer Roan Joseph Bronstein. Désormais âgé de 21 ans, ce dernier l’accompagne régulièrement sur les tapis rouges.

Sharon Stone voulait adopter plus d’enfants

Bien que séparée de Phil Bronstein depuis 2003, Sharon Stone a continué d’agrandir sa famille. Cinq ans après la naissance de son premier fils adoptif, elle en a ainsi adopté un deuxième, Laid Vonne Stone, né le 7 mai 2005, soit un an avant Quinn Kelly, le dernier enfant adopté par la star. Un mois plus tard, l’actrice avait même pensé à adopter un quatrième enfant. “Elle pourrait bien ne pas s’arrêter à quatre. Elle ne veut pas avoir l’air de faire comme Angelina Jolie, mais elle aime l’idée d’adopter des enfants qui viennent de pays différents, avait confié un de ses proches dans la presse américaine. Mais Sharon Stone avait finalement renoncé à une nouvelle adoption, estimant qu’il était difficile de s’occuper de plusieurs enfants en tant que mère célibataire.

Mais même si son rôle de mère a parfois été source de grands moments de stress, Sharon Stone ne l’échangerait pour rien au monde. Très fière de ses trois enfants, elle leur rend régulièrement hommage sur les réseaux sociaux. Notamment lors de la Journée internationale des droits de l’enfants, célébrée chaque année le 20 novembre. Une date qu’elle est si fière de pouvoir célébrer auprès de ses trois fils.

Source: Lire L’Article Complet