« S’il est condamné, on ne veut plus le voir » : Jean-Luc Lahaye sur la sellette

Mis en examen ce vendredi 5 novembre pour viols sur mineurs, Jean-Luc Lahaye a été placé en détention provisoire. La nouvelle a provoqué l’émoi dans son entourage, qui attend de connaître le dénouement de l’affaire pour se positionner envers le chanteur de 68 ans.

L’ancienne star des années 1980 devait faire son come-back musical très bientôt. C’est toutefois pour une tout autre raison que Jean-Luc Lahaye a refait surface. Ce vendredi 5 novembre, le chanteur de 68 ans a été placé en détention provisoire dans la maison d’arrêt de la Santé, à Paris, après avoir été mis en examen pour viols sur mineurs. Le Parisien s’est penché ce samedi 6 novembre sur les réactions de son entourage à la suite de la nouvelle. « Le refrain qu’on entend, c’est : « S’il est condamné, on ne veut plus le voir, s’il est innocent, no problem » », a déclaré un professionnel du monde la musique.

Beaucoup estiment déjà que ces accusations auront des répercussions sur l’image de Jean-Luc Lahaye. Ses proches restent pour l’instant dans l’attente d’en savoir plus sur l’enquête qui a été ouverte. Cette mise en examen survient alors qu’il venait d’enregistrer un nouvel album et avait d’ores et déjà prévu plusieurs concerts la semaine suivante, dont le maintien ne tient plus qu’à un fil. « C’est un empire qui s’écroule. Son retour était pourtant bien amorcé », a déclaré au Parisien un autre professionnel de la musique.

Deux anciennes fans l’accusent d’abus sexuels

Jean-Luc Lahaye a été mis en examen pour « viol », « viol et agressions sexuelles sur mineures de plus de 15 ans », « corruption de mineures » et « subornation de témoin ». Le chanteur est accusé d’abus sexuels par deux anciennes fans. Alors que l’une dénonce des rapports sexuels violents et imposés entre 2013 et 2015, lorsqu’elle était âgée de 15 à 17 ans, l’autre relate des faits similaires qui se sont eux produits de 2016 à 2018, de ses 16 à ses 18 ans. Les deux femmes, qui se disaient sous « emprise », ont déclaré avoir dû répondre aux demandes sexuelles de Jean-Luc Lahaye. Coups, humiliations… Les faits se seraient produits dans des hôtels, dans le Loiret, dans les loges de l’artiste lors de concert à Paris ou chez lui. La fille du chanteur, Margaux Lahaye, soupçonnée de « complicité de viol », a également été entendu par la police. Durant sa garde à vue, Jean-Luc Lahaye a nié ces allégations, évoquant des rapports consentis et sans violence. Il est, à ce jour, présumé innocent.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet