Sonia Mabrouk agace Adrien Quatennens : « Vous voulez faire l’émission toute seule ? »

Adrien Quatennens était l’invité de Sonia Mabrouk, ce mardi 8 juin sur Europe 1. Le député du Nord était venu défendre Jean-Luc Mélenchon suite à ses propos qualifiés par beaucoup de complotistes. Les échanges avec la journaliste ont été très tendus.

Les propos tenus par Jean-Luc Mélenchon, ce dimanche 6 juin sur France Inter, n’en finissent plus de faire parler. Lors de l’émission Questions politiques, ce dernier a déclaré : “Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident ou un meurtre.” Adrien Quatennens, coordinateur de la France insoumise et député du Nord, a fait le tour des médias pour tenter de défendre Jean-Luc Mélenchon, le chef de file du parti, suite au discours qu’il a tenu.

Ce mardi 8 juin, après s’être rendu sur le plateau de BFM TV face à Bruce Toussaint, Adrien Quatennens était l’invité de Sonia Mabrouk sur les ondes d’Europe 1. Les échanges entre la journaliste et l’élu nordiste ont été tendus. Adrien Quatennens a défendu coûte que coûte le chef de la France Insoumise. “Personne ne peut raisonnablement penser que Jean-Luc Mélenchon aurait dit que les attentats sont des complots politiques”, a-t-il assuré. Et d’ajouter : “A chaque fois qu’il y a eu un attentat sur notre pays, Jean-Luc Mélenchon a eu des propos absolument magnifiques qui ont fait se lever tout le monde. À chaque attentat, il a été très clair.

“Vous voulez faire l’émission toute seule ? Laissez-moi vous répondre !”

Sonia Mabrouk a alors rétorqué : “Non, il n’a pas été clair. Il ne parle quasiment jamais d’attentats islamistes.” Le député a répondu, “vous avez une manière de regarder les interviews de Jean-Luc Mélenchon à géométrie variable !” L’intervieweuse a ironisé, “je dois être complotiste aussi dans l’âme, monsieur Quatennens !” Le coordinateur de la France insoumise a continué de défendre l’ex-patron d’Arthur en indiquant que la polémique qui a suivi ses propos venaient “d’une mouvance qui porte très mal son nom, le Printemps républicain.” Avant d’être coupé par la journaliste d’Europe 1, “la famille Sandler en fait partie ?” “Vous voulez faire l’émission toute seule ? Laissez-moi vous répondre !”, s’est agacé le député.

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet