Sonia Mabrouk tacle la « langue de bois » de Gérard Larcher dans Le Grand Rendez-vous

Gérard Larcher a été reçu dans l’émission ‘Le Grand Rendez-vous’ sur Europe 1, ce dimanche 7 novembre. Face à Sonia Mabrouk, la conversation a été très animée concernant la possibilité d’un second tour à la présidentielle 2022 entre Emmanuel Macron et Eric Zemmour.

Gérard Larcher n’a pas souhaité se prononcer sur le sujet. Invité ce dimanche dans le Grand rendez-vous sur Europe 1, le président du Sénat est resté très vague concernant son intention de vote s’il y a un second tour entre Emmanuel Macron et Eric Zemmour. Sonia Mabrouk a demandé à l’homme politique : « Qu’est-ce qui peut vous rapprocher d’un Eric Ciotti qui dit clairement que si Emmanuel Macron se trouve face à Eric Zemmour, il votera Eric Zemmour. Et vous ? » Une question à laquelle Gérard Larcher a préféré répondre par des constats : l’immigration, la demande d’asile…

Avant de poursuivre : « Quant à la décision du deuxième tour, je ne me prononce pas sur un second tour hypothétique. » Les journalistes présents sur le plateau réitèrent alors leur question : « Un second tour Emmanuel Macron et Eric Zemmour, vous ne vous prononcez pas ? » Gérard Larcher explique que « ce ne sera pas le cas. » Pour lui, « c’est une hypothèse à laquelle je ne veux pas croire. » Sonia Mabrouk relance alors son invité en précisant qu’ « Eric Zemmour est un candidat, presque candidat qu’on le veuille ou pas, qui a un certain écho dans une partie de la société française, vous n’avez pas d’avis ? » Une énième relance à laquelle Gérard Larcher répond simplement : « J’aurais un avis le moment venu. » Pour la journaliste, il s’agit de « la langue de bois. »

Second tour Macron/Zemmour :"Ça ne sera pas le cas (…) c'est une hypothèse à laquelle je ne veux pas croire" @gerard_larcher dans #LeGrandRDV sur #Europe1 #Présidentielle2022 pic.twitter.com/akoI38gcmC

Éric Zemmour « abîme la nation » selon les mots Gérard Larcher

Le 24 octobre 2021 dans le Journal du dimanche, Gérard Larcher, a partagé un avis tranché sur Éric Zemmour. Il s’avoue loin d’être conquis par le polémiste ! « Je n’aime pas sa façon de réécrire l’Histoire. Il hystérise le débat. Il divise, il fracture, alors qu’il faut rassembler. Il abîme la nation alors qu’il prétend la réhabiliter. La France, ça ne peut pas être : haïssez-vous les uns les autres« , a-t-il regretté. Pour Gérard Larcher, Éric Zemmour gagnerait des points auprès de l’opinion publique en s’attaquant aux sujets délaissés par le gouvernement d’Emmanuel Macron : « C’est un phénomène électoral, on ne peut le nier. C’est un miroir que nous tendent des millions de Français, qui nous reprochent nos renoncements, notamment sur la question migratoire, l’insécurité et l’identité.« 

Crédits photos : SCREENSHOTS

Autour de

Source: Lire L’Article Complet