Sophie Davant interrogée sur l'affaire Daval : sa drôle de réaction

Cinq jours après le début du procès Daval, Sophie Davant a été invitée à donner son avis sur l’affaire. Et sa réaction vaut le détour…

Le procès Daval bat son plein depuis lundi dernier. Jonathann Daval, accusé d’avoir tué sa femme Alexia, est jugé au tribunal de grande instance de Vesoul et les médias sont en boucle sur le sujet qui passionne les Français. Présente sur le plateau de Cnews dans L’heure des pros ce jeudi 19 novembre, Sophie Davant a été invitée à donner son avis sur cette affaire… et sa réaction ne s’est pas fait attendre. “Non non, surtout pas ! Alors moi, j’ai toujours eu beaucoup de mal avec ces affaires et faits divers. Je comprends que ça puisse intéresser, mais moi, j’ai toujours au beaucoup de mal”, a-t-elle lâché, visiblement gênée.

Après avoir passé des années à travailler sur ce genre de sujet, Sophie Davant n’en peut plus. “J’ai beaucoup interviewé de parents, j’ai beaucoup traité ces sujets quand j’ai remplacé Jean-Luc Delarue dans Toute une histoire. Et j’ai toujours eu du mal avec ça parce que ce sont de tels drames humains et on pense à ses parents. C’est terrible !”, a-t-elle expliqué avant de conclure : “Donc non, je n’ai pas d’avis là-dessus. Je m’en garderai bien d’en donner un”.

Sophie Davant préfère se consacrer à ses propres projets, notamment son nouveau magazine baptisé S, en kiosques depuis quelques jours. Un nouveau média à son image, publié par CMI Media et grâce auquel l’animatrice de 57 ans compte bien s’adresser à des femmes comme elle, “qui ont acquis une expérience de vie leur offrant recul et connaissance de leurs vraies aspirations, qui sont pleinement tournées vers les autres, sans pour autant négliger leurs désirs personnels”, comme elle l’expliquait à l’occasion de la sortie dans les colonnes de France dimanche.

À voir aussi : Sophie Davant réagit aux critiques sur son caractère

Source: Lire L’Article Complet