Sophie Davant se confie sur son attirance pour les hommes plus âgés

Sophie Davant s’est confiée sans fard sur ses relations amoureuses dans son livre, Tout ce qui nous lie. Elle y évoque également son attirance pour les hommes plus âgés qu’elle.

Sophie Davant

A 58 ans, Sophie Davant s’est rarement confiée au sujet de sa vie intime. Mais elle a décidé de se dévoiler comme jamais dans son livre Tout se qui nous lie. L’animatrice d’Affaire conclue y parle notamment de son mariage avec le journaliste Pierre Sled qui lui a donné deux enfants : Nicolas et Valentine. Un bonheur pour le couple qui s’est pourtant séparé en 2012. Une rupture à laquelle elle pense parfois et pour laquelle elle a toujours eu quelques regrets. “Il est vrai que l’on s’entendait vraiment bien, a-t-elle confié à TV Mag. Parfois, oui, je me demande pourquoi on s’est séparés. Mais lui a refait sa vie, il s’est remarié, vit en Italie… Il ne doit pas se poser les mêmes questions que moi.Son ex a en effet refait sa vie avec une Italienne, Barbara Ricevuto, pour laquelle elle ne ressent aucune animosité. “Ça se passe très bien, il n’y a aucun problème, assure l’animatrice. Je ne suis pas du tout quelqu’un de conflictuel”, a-t-elle assuré dans les colonnes de Femme actuelle.

“Des parcours d’hommes que j’admire”

De son côté, Sophie Davant a, elle aussi, tenté de refaire sa vie. Quelques mois après sa séparation, elle est tombée dans les bras de l’académicien et romancier Erik Orsenna, de 16 ans son aîné. Une histoire qui n’a duré qu’un an et demi car elle était “insatisfaite” de sa relation. “Je lui en demandais beaucoup. Mes attentes étaient trop lourdes pour cet être attentif et sensible qui me répétait en boucle qu’il m’avait rencontrée trop tôt et que je n’étais pas sortie de mon histoire précédente”, a-t-elle expliqué dans son livre. De son côté, Erik Orsenna avait aussi renoué avec l’une de ses ex-épouses.

Un échec annoncé pour la star de France 2 qui a également évoqué dans son livre son attirance pour les hommes plus âgés. “J’ai besoin d’être intéressée par des parcours d’hommes que j’admire, a-t-elle expliqué. J’ai toujours trouvé des réponses plus évidentes auprès d’hommes plus âgés que moi. Ils ont plus d’expérience, plus de recul.” Un aspect important et rassurant pour Sophie Davant alors qu’elle trouve que les hommes sont “globalement assez paumés.

Source: Lire L’Article Complet