Stéphanie Durant très maladroite en voiture : son mari Théo partage sa dernière boulette

Stéphanie Durant serait elle maladroite en voiture ? C’est ce que suppose son mari Théo qui a partagé la nouvelle boulette de la jeune maman.

Depuis la naissance de leur premier fils, prénommé Loann, Stéphanie Durant et son mari Théo vivent un vrai conte de fées. Bien que l’accouchement ait été très compliqué pour la jeune femme, les deux parents sont désormais heureux et épanouis. Depuis leur retour à la maison, les deux tourtereaux ont repris leur quotidien et Stéphanie ses… boulettes. En effet, en story Instagram, son époux a partagé une nouvelle fois ses péripéties en voiture. La maman a en effet abîmé la voiture ! "Un protège-jante de plus", décrit Théo, alors qu’il filme l’état du pneu.

Sur la vidéo, le jeune homme écrit : "Énième protège-jante explosé. C’est devenu sa spécialité carrément". Heureusement, plus de peur que de mal et les dégâts ne sont que matériels. Il n’empêche que Théo a l’air dépité en voyant l’état de sa voiture, lui qui désormais ne cesse de partager des moments câlins avec son petit garçon. En effet, sur Instagram, les deux parents ne cessent de partager leur quotidien, mais aussi leurs moments moins faciles, comme l’accouchement, très mal vécu par la jeune femme.

Stéphanie Durant : "J’ai pleuré de douleur"

Stéphanie Durant a en effet partagé avec ses fans, les péripéties qu’elle a dû endurer lors de la naissance de Loann. "Je suis allée au bout de ma douleur. Pendant une heure ou plus, c’était insoutenable. J’ai pleuré de douleur. C’était beaucoup de déception et de peur, parce que ça reste une opération. Déclenchement et césarienne, c’est tout ce que je voulais éviter", raconte la copine de Jessica Thivenin. Mais la jeune femme rassure ses abonnés : une fois que le petit Loann lui a été présenté, toutes ses souffrances et ses malheurs se sont envolés. "Les plus beaux jours de ma vie, ça a été l’après, cette semaine. Cette relation que l’on a tous les trois, c’est incroyable, et ça, j’aimerais le revivre encore et encore"

Source: Lire L’Article Complet