“T’es qu’une sale merde !” : Barbara Pravi insultée par ses équipes, elle raconte

Invitée du podcast « Virage » animé par Pauline Maria, Barbara Pravi est revenue sur l’un des tournants de sa carrière : sa signature en maison de disques. Entre ses désillusions et son mauvais entourage, la chanteuse a connu une période « pas très jolie ».

A propos de


  1. Barbara Pravi

Une épreuve qui l’a forgée. Au cours de son parcours, Barbara Pravi a été confrontée à de nombreux obstacles. Parmi ceux-ci, ses rapports très particuliers avec son réalisateur et son manager lorsqu’elle a signé en maison de disques. C’est lors de son passage dans le podcast Virage, diffusé le 27 mai dernier, que la jeune artiste est revenue sur cette période difficile. « Moi, j’étais extrêmement mal entouré, c’était terrible. Donc il y avait cette personne avec qui j’ai commencé à faire de la musique, qui était complètement fou, qui était complètement egotripé et qui faisait ça pour lui. J’étais sa chose, il était la personne qui devait décider de la musique que j’allais faire, de comment j’allais la faire, d’à quoi allait ressembler mes clips », a-t-elle commencé au micro de Pauline Maria.

Au départ, un rapport de force s’est installé avec ses équipes. Puis, au fur et à mesure, la pression psychologique et les insultes ont pris le dessus. « Je me souviens, je faisais les premières parties de Florent Pagny. Avant de monter sur scène, le mec qui était avec moi sur scène, qui était le mec avec qui je composais la musique, il me regardait dans les yeux et il me disait : ‘T’es qu’une sale merde. Tu crois que les gens, ils sont venus là pour toi ? Ils n’en ont rien à foutre de toi. Sans moi, tu ne serais pas là avec tes petites chansons.’ C’était vraiment hyper hardcore », s’est-elle souvenue. Malgré le mental d’acier de la chanteuse, son ancienne équipe l’a plongée dans une phase de remise en question intense. « On arrive à te faire douter de toi au point de ne plus savoir qui tu es. Au point où tu penses que tout ce qui vient de la bouche de ces gens-là est vérité absolue », a-t-elle poursuivi.

« Vous vous êtes pris beaucoup de claques »

Malheureusement, Barbara Pravi a eu un début de carrière rythmé par les tensions et les moments compliqués. « J’ai vraiment un parcours avec beaucoup de bas », a-t-elle avoué sur le plateau d’On est en direct, le 12 février dernier. Pour rebondir sur cette intervention, Léa Salamé a dit : « Vous vous êtes pris beaucoup de claques. Vous parlez aussi des labels avec qui vous avez signé qui vous ont obligée à être sexy. Vous avez joué le jeu au début, vous avez l’impression de vous vendre. » Ce à quoi a répondu Barbara Pravi : « De toute façon, c’est une industrie, donc quand on ne connaît pas les codes et qu’on n’a pas confiance en soi (…), on oublie qu’un artiste, c’est lui qui fait ce qu’il est.«  Très mature, la jeune femme n’a jamais baissé les bras.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : CYRIL MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet