The 100 (saison 7, Netflix) : "J'étais en état de choc et surprise", confie Marie Avgeropoulos à propos de la révélation sur Octavia

La saison 7 de The 100 débarque enfin sur Netflix dès ce jeudi 1er avril. Télé-Loisirs s’est entretenu avec Marie Avgeropoulos, l’interprète d’Octavia, afin de revenir sur la fin de cette série.

Il est désormais temps de vivre, et non plus de survivre pour les héros de The 100 ! Alors que l’ultime saison 7 débarque enfin sur Netflix, après une diffusion sur SyFy, dès ce jeudi 1er avril 2021, le deuxième épisode de cette salve nous révèle enfin ce qui est arrivé à Octovia lorsqu’elle est entrée dans “l’Anomalie”. À cette occasion, Marie Avgeropoulos, l’interprète de la sœur de Bellamy, s’est confiée à ce sujet, mais aussi sur la fin de la fiction. Entretien !

  • VOICI : Affaire Patrick Poivre d'Arvor : le journaliste porte plainte contre Florence Porcel "pour dénonciation calomnieuse"

    Voici


  • VOICI : Affaire Patrick Poivre d'Arvor : le journaliste porte plainte contre Florence Porcel "pour dénonciation calomnieuse"
    VOICI : Affaire Patrick Poivre d'Arvor : le journaliste porte plainte contre Florence Porcel "pour dénonciation calomnieuse"


    Voici

VIDÉO SUIVANTE

Télé-Loisirs : L’épisode 2 de la saison 7 est très important car on comprend enfin ce qui est arrivé à Octavia lorsqu’elle est entrée dans “l’Anomalie”. Comment avez-vous réagi en lisant le scénario ?

Marie Avgeropoulos : J’étais en état de choc et très surprise. Les scénaristes ont vraiment réussi à changer complètement mon personnage cette saison et c’est tellement agréable de voir une version plus douce d’Octavia, tout en conservant sa force et son attitude. C’était assez intéressant de la voir devenir une sorte de belle-mère, de sage-femme et aussi d’apprendre à jardiner.

Stephen King m’a écrit sur Twitter !“, confie Marie Avgeropoulos de la série The 100

Octavia reverra-t-elle un jour son frère ?

Bob Morley (Bellamy) est un acteur et un mentor merveilleux pour moi, donc ce n’était pas très difficile de l’admirer en tant que grand frère pour la série. Mais bien sûr, les Blake étant l’une des relations fondamentales de The 100, il sera intéressant de voir si Octavia, désormais sur une planète complètement différente, va pouvoir trouver son frère aîné pour lui présenter les excuses qu’il mérite. Mais comme elle est très têtue et déterminée, le fait d’être sur une autre planète ne va peut-être pas l’arrêter. Vous allez devoir attendre et regarder la suite…

D’ailleurs, quelle scène avec Bob Morley avez-vous préféré tourner ?

C’est difficile de n’en choisir qu’une seule ! Je dirais que mes préférées sont toutes celles où Octavia et Bellamy s’entendent bien car j’ai l’impression qu’ils ont passé beaucoup de temps à se disputer. Je pense qu’ils méritent tous les deux de pouvoir profiter de la compagnie de l’un et de l’autre, et de vivre enfin des moments de paix et d’harmonie, sans avoir à discuter de sujets lourds comme la guerre et la violence.

Votre personnage a énormément évolué durant la série. Mais quelle partie de son parcours préférez-vous ?

Quand je suis devenue Blodreina, la Reine de Sang, c’est sans aucun doute l’une de mes préférées ! Stephen King m’a même écrit sur Twitter à cette occasion. Je suis une grande fan de lui car c’est un auteur tellement talentueux. Je me dis que si Stephen King nous fait un signe, ça veut dire qu’on fait quelque chose de bien et c’est génial. Tourner cette saison-là [la cinquième, ndlr] a été difficile pour moi. La saison étant assez sombre, j’étais contente d’être aussi bien entourée par mes partenaires, qui me faisaient toujours rire entre les prises.

C’était le bon moment pour que The 100 s’arrête“, révèle Marie Avgeropoulos (Octavia)

La saison 7 étant la dernière, êtes-vous satisfaite de la fin de votre personnage dans la série ?

Ce fut une totale surprise pour moi de voir comment l’histoire se termine finalement, non seulement pour mon personnage mais pour tous les héros. Ça a été un vrai plaisir de tourner 100 épisodes de The 100 et nous sommes tellement reconnaissants que les fans soient restés avec nous pour cette folle aventure. La fin est une vraie fin pour Octavia et je pense qu’elle la mérite vraiment. J’ai été très heureuse de la découvrir lorsque j’ai lu la dernière page du scénario.

Pensez-vous qu’il était temps que la série s’arrête ?

C’était certainement le bon moment pour s’arrêter ! Ce n’est pas une coïncidence si les producteurs, les créateurs et les scénaristes de la série ont voulu conclure la série en faisant, par hasard, 100 épisodes de The 100. Je pense que toutes les bonnes choses doivent avoir une fin à un moment donné, donc je suis vraiment heureuse que nous ayons pu terminer la fiction et qu’elle n’ait pas été annulée. Nous avons littéralement terminé de tourner la veille de l’interruption des tournages à cause de la crise sanitaire mondiale, cela m’a donc semblé un peu étrange de filmer une série apocalyptique, alors que nous nous dirigions vers une apocalypse réelle. C’était presque un peu trop ironique…

Avez-vous gardé un accessoire du tournage en souvenir ?

J’ai demandé l’épée d’Octavia. Je l’attends toujours. Nous verrons si je l’obtiens ou non. (Elle rit)

Comment s’est passé le tournage de votre dernière scène ?

La dernière scène où je joue Octavia Blake a été un incroyable mélange de douceur et d’amertume. C’était émouvant pour tout le monde ce jour-là, je pense, et c’était magnifique de se dire au moins de gentils mots puisque nous n’avons pas eu de fête de fin de tournage pour célébrer l’achèvement des 100 épisodes [à cause de la crise sanitaire et du confinement, ndlr]. C’était donc très agréable de se dire quelques mots pour exprimer notre gratitude pour tout ce que nous avons appris grâce à la série, mais aussi appris les uns des autres au fil des ans. C’était d’une beauté inespérée !

Source: Lire L’Article Complet