The Crown : « Trop c’est trop »… La famille royale en furie contre la série Netflix

Selon la journaliste et spécialiste de la royauté, Emily Andrews, la famille royale serait profondément irritée par les mensonges racontés, selon elle, dans la série de Netflix, The Crown.

Le succès de la série The Crown de Netflix n’a visiblement rien de réjouissant pour la famille royale d’Angleterre. Alors que la dernière saison de ce show retraçant le règne d’Elizabeth II bat des records d’audience, à Buckingham Palace, on ne supporterait plus les “mensonges pernicieux” et les fausses représentations, révèle la journaliste et spécialiste de la royauté britannique, Emily Andrews. Trop, c’est trop… Il s’agit pour eux, selon leurs amis, de ‘troller avec un budget hollywoodien’ et de ‘présenter la fiction comme un fait’, a-t-elle écrit sur Twitter ce dimanche 15 novembre.

La situation serait d’autant plus complexe pour la famille royale que la dernière saison fait entrer en scène un personnage clé de leur histoire, la princesse Diana. Dans son sillage, ce sont donc les relations tendues avec la reine et le triangle amoureux avec Camilla Parker-Bowles qui sont à nouveau décortiquées. Au grand dam du prince Charles et de son fils, le prince William, qui seraient, selon Emily Andrews, “malheureux” de voir que les téléspectateurs peuvent penser que cette histoire “encore récente et à vif” est la “vérité”.

Excl: Palace’s fury at the new Netflix series of the Crown👑 The royals have never before hit out at the “pernicious lies” and misrepresentations in the lavish show but enough is enough… It is, say friends, ‘trolling on a Hollywood budget’ & ‘fiction is presented as fact’… pic.twitter.com/cT3GSX8dVt

Des scènes inventées ?

La spécialiste de la royauté l’affirme d’ailleurs, ce nouveau chapitre de la série serait “truffé d’erreurs factuelles”. Ce que tend à confirmer une source de Buckingham Palace qui s’est confiée au Mail on Sunday : “Le prince Charles et Camilla Parker-Bowles sont dépeints de manière peu flatteuse, mais ils ont confirmé que certaines scènes avaient été inventées pour les besoins du divertissement.” Des inventions qui auraient poussé Elizabeth II à outrepasser en privé sa propre règle de “ne jamais se plaindre”, même si la famille royale s’est refusée à tout commentaire public jusqu’ici.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet