TPMP : Valérie Benaïm en colère contre un médecin anti-vaccin, elle pousse un énorme coup de gueule

Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste le mardi 4 janvier 2022, Valérie Benaïm a poussé un énorme coup de gueule contre un médecin anti-vaccin.

Décidément, le ton est monté sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste le mardi 4 janvier 2022. Alors que l’animateur Cyril Hanouna a recadré Guillaume Genton, Valérie Benaïm de son côté, s’est emportée face à un médecin anti-vaccin. Ne partageant pas du tout le même point de vue que le Dr Gérard Delépine, la chroniqueuse a pris l’exemple d’un ami à elle qui est actuellement en réanimation car il a eu peur de se faire vacciner contre la Covid-19. Mais visiblement, le professionnel de santé n’était pas très réceptif à ses arguments. En colère, elle a donc poussé un énorme coup de gueule, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

« Des gens comme vous font peur »Débat très tendu dans #TPMP sur la vaccination entre @BenaimValerie, le médecin Gérard Delépine et le député @JulienBorowczyk dans #TPMP. pic.twitter.com/O8ZheLvWyT

Tout d’abord, Valérie Benaïm a commencé par déclarer : « Juste, je vais vous dire quelque chose monsieur. Vous avez une énorme responsabilité ! Je suis un peu émue, pardonnez-moi, mais j’ai un ami qui est en réa en ce moment d’accord… ». Lassée d’être sans cesse coupée, elle a demandé au médecin de se taire. Mais ce dernier a continué de parler et a lancé : « Il y a des malades, je veux bien. Faire pleurer les gens, c’est bien beau ». Très agacée, l’amie de Cyril Hanouna a alors continué son témoignage : « Taisez-vous un instant ! D’accord ! Il écoute des gens comme vous, il a écouté des gens comme vous. Et il a eu peur ».

Valérie Benaïm : « Des gens comme vous font peur »

Avec beaucoup de difficultés, elle a enfin pu aller au bout de ce qu’elle souhaitait dire et a conclu avec ces mots : « Il est actuellement en réanimation, intubé, il a 40 ans et il n’a pas de comorbidités. Il est en parfaite santé. Des gens comme vous font peur et des gens comme vous, sur des gens qui déjà s’interrogent, du coup, ils ne vont pas faire la démarche ne serait-ce que d’aller voir quelqu’un pour peut-être être soigné ». Un discours qui n’a pas eu l’air d’avoir un quelconque effet sur son interlocuteur, qui est resté sur ses positions.

Source: Lire L’Article Complet