"Tu nous manques maman" : les enfants de Delphine Jubillar sortent du silence pour son anniversaire

Lundi 15 novembre 2021, plusieurs habitants de Cagnac-les-Mines ont rendu hommage à Delphine Jubillar à l’occasion de son 34e anniversaire. Ses deux enfants, Elyah et Louis, ont tenu à rendre hommage à leur maman disparue.

  • Delphine Jubillar

Des mots déchirants. Onze mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, ses proches ignorent toujours où se trouve l’infirmière. Un calvaire pour sa famille, persuadée que la jeune femme n’est plus en vie, mais aussi pour ses deux enfants, Elyah et Louis, âgés de 2 et 7 ans, qui n’ont pas vu leur maman depuis près d’un an. Le plus âgé d’entre eux est d’ailleurs l’un des derniers à avoir vu Delphine Jubillar en vie dans la soirée du 15 décembre 2020. La mère de famille avait passé la soirée devant la télévision avec son fils, avant de se coucher dans le canapé. Le 15 novembre 2021, ses proches, accompagnés de dizaines d’anonymes, lui ont rendu hommage à l’occasion de son 34e anniversaire. Un hommage diffusé en live sur Facebook, dans lequel un petit mot de ses enfants est discrètement apparu…

Un hommage bouleversant, marqué par les mots des enfants Jubillar

Ils étaient environ une cinquantaine à s’être retrouvés devant la maison de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, surplombée par une centaine de bougies, fleurs et photos disposées sur le trottoir. Parmi les personnes présentes, de nombreux anonymes mais aussi l’oncle, la tante et la cousine de l’infirmière disparue. Lolita, cette dernière, s’est d’ailleurs exprimée dans la soirée, en larmes, comme l’a laissé entrevoir la vidéo en direct publiée sur Facebook : « Tous les soirs, je me couche en me disant que la vérité va éclater… Mais les jours passent. Il faut que justice soit faite ».

Dans la même vidéo, un petit mot écrit par Elyah et Louis, les deux enfants de l’infirmière, a discrètement été dévoilé, à peine lisible dans la nuit : « Maman, on t’aime. Tu nous manques. Joyeux anniversaire. Elyah et Louis », peut-on lire. Un message bouleversant qui rappelle le destin tragique de cette famille sans histoire, dont les deux enfants sont aujourd’hui privés de leur mère mais aussi de leur père. Lors de son interrogatoire face aux juges d’instruction le 15 octobre, Cédric Jubillar, soupçonné d’avoir tué son épouse, a d’ailleurs évoqué le placement de ses enfants chez leur tante : « Il va répéter qu’il est innocent et qu’il n’a rien à voir avec le crime qu’on lui reproche et que ses enfants lui manquent », expliquaient ses avocats à La Dépêche. Pour l’heure, le suspect numéro un est toujours présumé innocent.

Source: Lire L’Article Complet