"Un acte de barbarie" : le prince Harry interrompt son congé paternité pour annoncer une terrible nouvelle

Le prince Harry a brisé le silence cette semaine pour annoncer une terrible nouvelle…

On le pensait parti pour 20 semaines de congé parental avec Meghan Markle, pour pouponner tranquillement à Montecito, après la naissance de leur fille, Lilibet Diana, le 4 juin dernier. Il n’en est rien. Cette semaine, après une première annonce faite pour les Invictus Games de 2023, qui se tiendront pour la première fois en Allemagne, à Düsseldorf, le prince Harry a communiqué ce 9 juin sur une terrible nouvelle…

Il réagit après “un acte de barbarie

Il a été annoncé que dix membres du personnel du Halo Trust avaient été tués par un groupe armé dans un camp de déminage en Afghanistan. L’organisme de bienfaisance travaille à l’élimination des mines antipersonnelles dans les zones de guerre. Et comme sa maman, la princesse Diana, avant lui (en 1997), le prince Harry s’est rendu en Angola (en 2019) pour la soutenir. Souvenez-vous, à l’époque de cette tournée africaine, il avait posé dans un champs de mines terrestres pour médiatiser à nouveau ce combat.

Au lendemain de cette terrible attaque, le duc de Sussex a publié un communiqué sur le site Web du Halo Trust, à la mémoire des victimes. Il a écrit : “Au total, 26 membres de l’équipe afghane de HALO Trust ont été tués ou blessés mardi soir dans ce qui n’était rien de moins qu’un acte de barbarie. J’honore ceux qui ont été perdus et encourage le soutien aux survivants et les familles des personnes touchées“.

Et d’ajouter : “Ceux qui travaillent pour HALO en Afghanistan risquent chaque jour d’effacer les cicatrices durables – et toujours mortelles – de la guerre et des conflits. Les hommes qui ont été attaqués viennent des communautés mêmes dans lesquelles ils travaillent. Ils ont rejoint HALO pour protéger et restaurer leur pays et leurs maisons. Si j’ai bien compris, les démineurs qui ont perdu la vie protégeaient aussi leurs amis”.

Hommage à Lady Di

S’inscrivant dans la droite lignée du combat de sa maman, le prince Harry a rappelé : “ces travailleurs mettent leur vie en danger chaque jour pour rendre le monde plus sûr. Cet acte brutal nous rappelle que nous devons être solidaires des travailleurs humanitaires et des communautés qu’ils servent“. Dans quelques semaines, il est attendu à Londres pour l’inauguration d’une statue qui sera érigée à Kensington Palace, à la mémoire de Lady Diana. Depuis Los Angeles, son petit dernier fait vivre son héritage.

Source: Lire L’Article Complet