Un concours de beauté fait polémique en offrant 15.000 euros de chirurgie esthétique à la gagnante

Jeudi 7 octobre 2021, Jean-Michel Maire a présenté dans Touche pas à mon poste un concours de beauté qui fait polémique : Miss Esthétique.

  • Jean-Michel Maire
  • Cyril Hanouna
  • Matthieu Delormeau

Après Miss France et Miss Nationale, c’est au tour de Miss Esthétique de faire parler. Un nouveau concours qui se veut bien loin des autres compétitions de beauté, mais non moins déroutant. Invité sur le plateau de Touche à mon poste le jeudi 7 octobre 2021 pour défendre l’événement qui se tiendra le 27 février 2021, dont il est l’animateur et le juré, le chroniqueur Jean-Michel Maire a eu du mal à convaincre ses camarades et le public. Et ce, malgré ses critères dans l’air du temps. Un seul mot d’ordre pour le spectacle : la diversité. La seule règle pour pouvoir s’inscrire : être majeure. Ici pas de discrimination, nous dit-on. Les femmes tatouées et refaites peuvent tenter leur chance tout comme celles loin de présenter des mensurations de mannequin, mais aussi les mères de famille et les femmes mariées. Le but est « de venir comme vous êtes ». Si jusque-là, le concours pourrait sembler moderne, l’un des prix remportés par l’élue a de quoi surprendre, voire choquer. En plus de gagner un « tour du monde en 6 étapes » avec plusieurs séances photos, 10.000€ en bon d’achat pour refaire sa garde-robe ou encore un an offert dans une salle de sport, la Miss Esthétique 2022 se verra remettre… 15.000€ à débourser en opérations et/ou soins esthétiques.

« C’est très dangereux ce que vous faites ! »

Un dernier présent qui en a fait réagir plus d’un sur le plateau de C8 et sur Twitter. Pour Matthieu Delormeau, ce lot est loin d’être choquant : « Qu’est-ce que ça peut faire ? La chirurgie esthétique, ça permet d’enlever des névroses et de rendre des gens malheureux, heureux et de bien vivre ». Un concours « honnête » selon lui. De quoi agacer Isabelle Morini-Bosc qui a lancé : « Quand tu as un mal-être (…), c’est une névrose, elle est reculée et tu vas faire de plus en plus de chirurgie ». Si Valérie Benaïm a expliqué être d’accord avec les critères de ce concours, « la chute ne va pas » : « Le point de départ c’est comme une pub McDo : ‘Venez comme vous êtes’, mais à la fin, on va quand même vous changer. Parce que comme vous êtes, vous êtes pas géniales ! » Selon Jean-Michel Maire, ces 15.000 euros peuvent être dépensés en médecine esthétique, mais aussi « dans une thalasso ». Enfin Gilles Verdez s’est indigné : « C’est une arnaque votre truc ! (…) Vous avez plein de jeunes femmes qui vont venir vous voir uniquement pour – peut-être – avoir les 15.000 euros et donc vous allez les transformer ! (…) C’est très dangereux ce que vous faites ! » Un avis partagé par de nombreux internautes, qui n’ont pas caché leur stupéfaction sur Twitter.

Mais le concours n'est pas nul et choquant en lui même, au contraire ! C'est le prix qui est choquant ! #TPMP

@TPMP #TPMP comme je disait il faut vivre avec son temps mais @jmmaireofficiel c’est dangereux son discours dans tpmp #grossophobie c’est très très discriminant déçu

#tpmp Le fait de faire participer un plus grand nombre de personne à miss esthétique en retirant les critères c’est pas le problème, ils auraient pu faire l’émission en faisant gagner 15k € et basta la personne les dépensera comme elle veut, là ça fait la pup pour la chirurgie

#TPMP
Vous n'avez pas honte d'exposer les femmes comme du bétail

Cette séquence c’est n’importe quoi #TPMP

Ce concours est à l'image de notre époque… Malheureusement. #TPMP

Source: Lire L’Article Complet