« Un gâchis total » : Sandrine Rousseau très sévère envers Yannick Jadot

Dans les colonnes du Parisien, ce jeudi 28 avril 2022, Sandrine Rousseau s’est épanchée au sujet des présidentielles. Un entretien cinglant durant lequel l’économiste de 50 ans a été très dure à l’égard de Yannick Jadot.

Un avis tranché. Dans les pages du Parisien, ce jeudi 28 avril 2022, Sandrine Rousseau est revenue sur les élections présidentielles. Une entrevue durant laquelle la finaliste à la primaire d’EELV a non seulement évoqué les futures élections législatives mais a également partagé un constat cinglant sur Yannick Jadot.

En effet, concernant la campagne présidentielle de l’ancien candidat EELV, Sandrine Rousseau n’a pas partagé des mots très tendres. « L’absence d’union a été un gâchis total qu’il ne faut pas reproduire« , a-t-elle d’abord déploré, avant de poursuivre : « La conclusion que je tire aussi, c’est qu’on ne peut pas se revendiquer écologiste, et donc vouloir bousculer un système établi, en faisant une campagne très conformiste, manquant d’audace : ça ne marche pas, les gens ne le comprennent pas. »

>> PHOTOS – Découvrez les candidats à la présidentielle lorsqu’ils étaient jeunes

Yannick Jadot cash sur l’élection présidentielle

Le 10 avril dernier, Yannick Jadot n’a pas été retenu pour le second tour de la présidentielle. N’ayant récolté que 4,63 %, le candidat Europe Écologie Les Verts (EELV) a donc été éliminé dès le premier tour. Un échec qu’il avait évoqué sur les ondes de France Inter, le 26 avril dernier. Face à Léa Salamé et Nicolas Demorand, le compagnon d’Isabelle Saporta était revenu sur sa défaite mais également sur ses nombreux regrets.

« On ne va pas se le cacher, c’est une sale gueule de bois« , avait d’abord reconnu Yannick Jadot, avant de poursuivre : « J’ai fait ce que j’avais à faire pendant les 15 jours qui ont succédé le premier tour. Je me suis mobilisé pour que Marine Le Pen perde. » Et de conclure : « Quand on est écologiste, on a l’habitude de prendre des coups sur la tête, d’être confronté à l’adversité. »

Crédits photos : Aurélien Morissard/Panoramic/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet