Un mois après la gifle, Jada Pinkett Smith annonce qu'elle est au plus mal !

Un mois après la gifle de Will Smith à la cérémonie des Oscars, sa femme Jada Pinkett Smith annonce être au plus mal.


Vous vous en rappelez, en pleine 84ème cérémonie des Oscars, Will Smith giflait le présentateur Chris Rock à la suite d’une mauvaise blague sur l’alopécie de sa femme Jada Pinkett Smith. Et s’il on vous racontait récemment que Jaden Smith vivait très mal tous ces dramas familiaux, dernièrement c’est la mère, Jada Pinkett Smith, qui a révélé être au plus mal.

Durant le dernier épisode de « Red Table Talk » diffusé le 20 avril sur Facebook Watch, l’actrice de 50 ans  explique qu’elle souffre d’anxiété. En effet, elle déclare avoir pour habitude de « ronger ses ongles et mâcher des cuticules ».

Face à sa fille, Willow Smith, également invitée qui rétorque : « dernièrement, nous avons eu une conversation et elle m’a dit ‘je ne savais pas que j’étais vraiment anxieuse’ ». Avant de poursuivre : « elle l’a mis de côté pendant des années, comme si elle n’en avait aucune idée ». Si la gifle de son mari n’a rien arrangé, l’anxiété de Jada Pinkett Smith date de plus longtemps. Elle raconte s’en être rendue compte quand sa propre fille elle-même souffrait d’anxiété. Willow Smith ajoute : « J’ai l’impression que quand je grandissais elle ne comprenait pas mon anxiété. Parce qu’elle, en grandissant, avait vu ses amis mourir. Elle avait traversé tellement de choses que mes problèmes, pour elles, étaient minimes ». Mère et fille anxieuses, comme s’il s’agissait d’un « cycle générationnel d’anxiété » explique Jada. Nul doute que les dernières frasques de Will Smith, qui s’est échappé quelque temps en Inde, n’ont rien arrangé.

Antoine F-M

À voir également : 

Source: Lire L’Article Complet