"Un peu d’acier dans sa colonne vertébrale" : Charles III et son calvaire vécu dans sa jeunesse…

Charles III n’a pas toujours eu la vie facile. Lorsqu’il était collégien, le fils d’Elizabeth II a été moqué et même attaqué physiquement par ses camarades de classe. L’un d’eux raconte le calvaire qu’a vécu le roi d’Angleterre…

Couronnement de Charles III : Cette menace qui plane sur le prince Harry…

Charles III, moqué : de "l'acier dans sa colonne vertébrale"

L'arrivée de celui qui était alors le prince Charles dans cette nouvelle école a inévitablement engendré un renfort des règles de sécurité dans l'établissement, qui n'était pas au goût de tout le monde. "Il avait un détective privé, nous n'avions pas de détectives privés. Et quand il est venu, ils ont renforcé toutes les règles et c'est devenu une école plus stricte et je pense que c'est pour cela que certaines personnes s'en sont prises à lui", a expliqué l'ancien camarade de Charles III.

  • Charles III et Camilla : leur prétendu fils caché dévoile une lettre étonnante

    Voilà déjà quelques années que Simon Dorante-Day prétend être le fils caché du roi Charles III et son épouse, Camilla Parker-Bowles. À la mort de la reine Elizabeth II, il a donc dévoilé le contenu de la toute dernière lettre qu'il a écrite à la défunte souveraine.

"Il avait du mal à se faire des amis, en partie parce que quand les gens essayaient d'être amis avec lui, ils se faisaient taquiner", a même ajouté John Stonborough, avant de préciser que, malgré toutes les moqueries des autres élèves, Charles III restait de marbre. Selon lui, le mari de Lady Di était "la personne la plus remarquablement stoïque", ni plus ni moins. "Il ne s'est jamais plaint de tout cela – certainement pas devant nous. Il a juste supporté ça. Je pense que Gordonstoun a probablement mis un peu d'acier dans sa colonne vertébrale", a-t-il estimé. Une expérience qui lui a donc, malgré tout, servi pour sa fonction de roi ?

  • Charles III : Cet affront fait à la reine Elizabeth II après sa mort (pour de l'argent ?)…

    La défunte reine Elizabeth II avait une passion pour les chevaux. Aujourd'hui, son fils et successeur sur le trône, le roi Charles III, va en mettre 14 aux enchères. Mais pourquoi ? A-t-il besoin d'argent ?

Charles III, "frappé" par ses camarades

Un jour, le fils de la défunte reine Elizabeth II – Charles va être officiellement couronné roi en mai prochain après avoir abandonné son titre de prince de Galles au profit de son fils le prince William – a même été physiquement attaqué par ses camarades. "J'ai été témoin d'une attaque directe contre le prince Charles lors d'un match de rugby alors qu'il était dans la mêlée et qu'un gars lui a tiré l'oreille et qu'un autre l'a frappé – en plein dans la mêlée. Et il y avait un peu de fierté que ces gens aient réussi à atteindre le futur roi d'Angleterre", a-t-il raconté.

Source: Lire L’Article Complet